Les ombres de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Sam 7 Jan - 16:27
Ellie Holly jetait un regard dédaigneux à Lawney en douce quand l'ex-marquise débarqua. Son visage se décomposa pendant deux secondes. Il ne manquait plus que ça... Vaam + Lawney + Une bourgeoise imbibée d'alcool et maintenant Alianora en plus. Elle voyait les problèmes se profiler au loin.
L'acceuil que lui faisait Lawney eut au moins le mérite de la faire sourire en coin. Elle ne répondit pas à Alianora et fixa plutôt la fillette qui l'agrippait. Tiens? Un deuxième enfant? Dont Glenn était le père de toute évidence... Elle se demanda si il était dans le coin.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Dim 8 Jan - 17:35
- Alianora, génial, maugréa-t-elle.

Non pas qu'elle n'aimait pas la marquise (même si c'était vrai qu'elle ne la portait pas dans son coeur) mais franchement, toutes ces personnes, ensembles, c'était vraiment beaucoup trop agaçant. Elle se tourna vers l'asiatique et Camilla en leur disant d'avancer d'un mouvement de la main.


- Aller aller on y va on se dépêche, je ne m'attarde pas plus longtemps ici, moi.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 23 Mar - 9:05
"Et bien, quel accueil..." soupira-t-elle. Non pas qu'elle était blessée... mais plutôt blasée par la situation. "Opale, partons. Nous ne sommes visiblement pas conviées à cette petite fête."

La marquise fit un clin d'œil à sa fille puis un signe de la main aux autres avant de commencer à partir. Visiblement, ça sentait un peu le roussi dans ce coin.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Dim 26 Mar - 11:02
Camilla n'était pas bourrée, je suis un peu beaucoup alcoolisée. Mais bon, elle n'aime pas du tout se faire prendre comme un sac à patate. Elle relève lentement les yeux pour voir la scène, mais c'est qui celle là..... Camilla arrive à lentement entendre le nom de la jeune femme et de sa fille. Mais elle ne comprend pas pourquoi elle part. Non sans demander son avis, elle se libère des bras de l'asiatique avant d'aller dans la direction de la certaine Alianora, en titubant, manquant de tomber à plusieurs reprises.
-Ne partez pas, on ne se connait même pas
Oui, Camilla bourrée perd tout son tacle et sa rudesse, elle devient un peu civilisée, mais un peu, il faut pas exagéré.
-Excusez moi d'être un tout petit peu bourrée, mais vous semblez connaitre tous ce petit monde, Hic, je me nomme Camilla Faustine...Hic....Eve de ....Hic....La Fayette.
Camilla tague un peu comme si on était en pleine mer mais elle arrive à rester debout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 27 Mar - 16:31
Ellie Holly regarda Camilla tanguer en secouant doucement la tête.

"Un petit peu" 

Il était encore étonnant de voir qu'elle tenait sur ses deux jambes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 15:42
"Oh... Tu as eu une gosse."
Lawney se gratta la tête. Si il l'avait su, il n'aurait pas été si acerbe, même si c'était une Larsen . Cela lui faisait penser qu'il ne voulait absolument pas avoir d'enfant. Jamais. Trop de responsabilité. Il laisserait ça aux autres. Enfin, Vaam avait jamais pausé la question aussi, et de toute façon, il avait du mal à les voir en temps que couple.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 15:56
Ellie Holly regarda tout ce petit monde. 

-Bon alors quoi on y va? On ramène la polchtronne chez elle? 

Elle lança un regard rêveur à Alianora en parlant. Peut-être que Glenn était dans le coin ouais...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 16:04
"J'en ai même deux ! Mais mon fils est avec son père : en vadrouille !"



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 16:25
-Pourquoi ? Vous êtes séparés ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 16:26
Camilla indiqua la direction avec le bras en tangent un peu, mais réussissant tout de même à marcher.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 16:35
"Non, bien sûr que non !" dit-elle en riant. "Mais il arrive que nous partions chacun de notre côté. Les retrouvailles n'en sont que plus... torrides~"



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 16:35
"Bon... Je vais vous laisser parler entre copain. J'ai... Quelque chose à régler sur mon navire. Oui, c'est ça."
Pas qu'il appréciait pas la compagnie, mais il avait un vol à commettre, et ça allait pas se faire tout seul.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 16:49
-D'accord... Épargnes nous les détails. 

Elle leva les yeux au ciel. Elle ne supportait pas les gens qui s'exhibaient comme ça (devant sa fille en plus). Enfin, elle pensait. C'était peut-être juste parce que c'était Alianora. Elle n'était plus sûre. 
Enfin bref, elle leva les yeux au ciel une nouvelle fois énervée rien qu'en entendant la voix de Lawney. À ce rythme là, elle ne contempler ait plus que les nuages...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 17:13
"Jaloux ! Bon, aller ma puce, on va retourner s'amuser.
- Ouiiiii !!" s'écria Opale en levant les bras.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 17:59
Lawney s'extirpa de cette situation au nez et à la barbe de tout le monde, même à celle de Vaam, et alla vite rejoindre son navire sur les bords de seine. Toute la population de Londres l'avait suivit ici ou quoi...
-Bon... Quoi qu'il en soit, il est l'heure que l'ombre des rouages s'introduise dans la demeure de la cantatrice...
Aussi dangereux que cela était, un contra était un contra. Et il avait vraiment besoin de cet argent. Surtout depuis que Vaam et lui  avaient brisé la tirelire hier. On parlait de 20000 Livre-Sterlings. De quoi finir l'Esperia, et se payer une baraque dans le Sussex, au calme, et vivre comme un roi.
Il enfila son tout nouveau masque noir et or au touches rouges, et se dirigea vers le Louvre.
Il sauta de toit en toit en passant au dessus du groupe qui raccompagnait la pochetronne chez elle, et s'arrêta sur un toit prêt du Palais hautement gardé. Son épaule lui faisait un peu mal, à cause de la balle qu'il avait prit il n'y avait pas longtemps... Mais ça devrait aller.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 19:08
Bordel si ça continuait comme ça Vaam allait vraiment finir par tous leur flanquer une balle dans le crâne en jetant leur cadavre dans les égouts. Oui, même la gamine.


- Bon aller Camilla, maintenant c'est bon, je vais te ramener chez toi et tu vas te reposer, sinon tu vas encore finir par faire des conneries. Lawney, tu...

Elle s'arrêta net dans sa phrase, avant de se rendre compte qu'il était parti. Oh le salop. Il avait OSÉ l'abandonné dans ce bordel. Elle saurait le lui faire regretter... Fulminante, elle attrapa Camilla sous le bras pour la soutenir et elle s'extirpa de tout ce beau monde à son tour d'un pas rapide. Elle n'avait qu'une envie, c'était de s'affaler dans un gros fauteuil avec un bon thé et sans personne pour la faire chier. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 19:15
-Hé mais, Hic doucement, ne me touche pas toi! Tu m'as vendue, tu es une traîtresse, une infâme mégère. 

Camilla se fait plus traîner mais par chance elle n'a pas activé sa jambe lourde.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 21 Aoû - 20:39
Lawney regarda d'un œil brillant la villa de la chanteuse. Elle avait l'air hautement gardé. Aux moins 5 gardes et un mousquet sur le toit. Les Français ne faisaient pas les choses à moitié. Mais si il passait par les jardins, ça pouvaient peut être le faire. Il sauta la petite grille en toute discussion, et ses bottes crissèrent légèrement sur le gravillons des chemins du jardin de la cantatrice. Celui-ci était véritablement immense. Il préféra sacrifier un peu de sa discrétion en marchant sur le gravier, plutôt que de laisser de grosses trace de pas dans la pelouse. Il sortit une matraque, simple mesure de sécurité depuis qu'il s'était fait cassé le nez par des gardiens qui l'avaient vu à Londres. 

Le voleur, à 30 ans vieillissait déjà. Ses nombreuses chutes et ses os brisés le meurtrissait un peu plus à chaque fois. Quelques matin, il lui arrivait de se bloquer le dos à cause d'une cote qui avait bougé après un sale coup qu'il avait prit en tant qu'esclave. Mais rien ne l'arrêtait. Il tenait à son image, et se sentais obliger de voler pour au moins donner au personnes dans le besoin. Malgré ses dires, tout le monde qui le connaissait un tant soit peut savait que Lawney continuerais ses vol et ses actions contre la mafia jusqu'à son dernier souffle. C'était comme maladif comme lui. Sauf qu'il était déjà moins souple et plus blessé qu'il y à 5 ans.

Il neutralisa un garde, à qui il vola son arme parce que c'était une de ces nouvelles armes à chargement par chargeur qui pouvaient tirer en rafale. Il n'avait jamais vraiment su tirer, et Vaam avait beau lui apprendre, il était toujours aussi nul lorsqu'il était détendu. Il prenait surtout l'arme pour sa partenaire, pour qu'elle puisse s'amuser un peu.
Après avoir neutraliser le garde et lui avoir glisser une bouteille de vin rouge à moitié vide dans les bras, il se dirigea donc vers l'arrière de la villa. Il grimpa avec aisance sur les montant des fenêtres et les sculptures ornant les murs, et se hissa jusqu'à un balcon. Visiblement, celui-ci donnait sur une grande salle de bal. C'était une super endroit pour s'introduire et s'extraire, vu que la chute du balcon ne lui faisait pas froid au yeux. Le problème, c'est qu'il ne pouvait pas s'extraire tant que le mousquet sur le toit était encore opérationnel. Il se hissa donc jusqu'au. La chute d'ici n'étais pas mortelle, mais surement dangereuse. Il assomma le mousquet et regarda un peu les alentours de la maison en lui glissant une autre bouteille qu'il renversa sur les vêtements de l'homme et qu'il glissa dans ses mains. Dece qu'il voyait, le jardin était la voie la plus sure. Mais il pouvait toujours fuir par le jardin du voisin dont la maison ne semblait n'être gardé par deux Yorkshire. C'était pas la meilleur extraction vu que l'Esperia n'en serait que plus loin et qu'il serait salement à découvert, mais si il n'avait pas d'autre choix il ferait ça. 

Il sortit rapidement de la propriété en s'assurant qu'on trouve bien les deux gardes qu'il avait maquillé en pochtron pour pas éveiller les soupçons, et se dirigea vers l'Esperia en rangeant son masque à sa ceinture, sous son sempiternel manteau long en cuir. Il prit son temps dans les rues en sachant qu'il allait avoir une engueulade avec Vaam.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 22 Aoû - 10:20
Ellie Holly suivit en trottant, pensive. 

-Dis donc, ça mérite une récompense non? De la raccompagner jusque chez elle et de la protéger. 

C'est pas que hein... Mais elle ne cracherait pas sur un peu d'argent.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 22 Aoû - 11:44
- Oui, oui, Camilla, je suis méchante, je suis vilaine, maintenant arrête de pleurnicher parce que c'est la vilaine qui doit te ramener.


Vaam aurait pu rire à la remarque d'Ellie Mais elle était trop agacée pour ça. C'est à peine si elle lâcha un sourire.


- Franchement à ce niveau là, la meilleure récompense ce serait de plus l'avoir dans nos pattes. Allez, dépechons-nous. 

Elles arrivèrent finalement au domaine de Camilla et laissèrent son majordome s'occuper d'elle. Lorsqu'elles furent finalement toutes les deux au calme avec personne autour, comme elles étaient au début, Vaam poussa un petit soupir de soulagement.


- Bon sang j'étais si contente de te voir, tout ces cul terreux ont tout gâché.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 22 Aoû - 19:48
-Roh on peut toujours se rattraper après. Je suis sur Paris depuis un moment et je risque pas de partir tout de suite!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 4 Sep - 15:59
Vaam sourit à Ellie Holly, d'un sourire fatigué.


- Et je compte bien te revoir ! Malheureusement je dois te laisser là pour aujourd'hui, j'ai des affaires à régler avec ce muffle de Lawney, mais je te contacte vite et on se refait ça bientôt -sans personne pour nous faire chier cette fois.

Elle serra son amie dans ses bras avant de partir pour rejoindre l'Esperia. Elle ignorait si Lawney avait fini ce qu'il avait à faire, mais s'il n'était pas déjà rentré quand elle arriverait elle l'attendra patiemment dans la chambre, prête à exploser à tout moment. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 6 Sep - 20:17
Lawney grimpa dans l'Esperia un peu après Vaam. Il se dirigea dans la chambre tout en sachant ce qu'il allait se passer. Elle allait crier, ils allaient se confronter et ça finirait comme d'habitude. Soit lui et elle dans un lit, soit elle dans le lit et lui dans le canapé, soit... En fait il n'avait aucune idée de comment ça se terminerais. Comme d'habitude. La dernière fois cela avait finit en combat d'escrime avec supplément coups de feu sur le pont à peine finit de l'Esperia.
Il arriva dans la chambre sans enlever son masque. Trahir ses émotions était en général une assez mauvaise idée.
"Vaam chérie. Tu es déjà rentré... Tu m'excusera d'être partit précipitamment mais j'avais besoin de faire le tour du propriétaire."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 6 Sep - 21:23
Vaam lui lança un regard noir. Elle détestait quand il faisait ça, les mots doux, les excuses, comme s'il allait s'en sortir aussi rapidement. Son ton était sec.


- Je suis déjà rentrée oui. Et non, je ne t'excuserais pas. Comme tu dis, tu es parti précipitamment en me laissant seule avec cette bande de taré. Tu aurais quand pu m'attendre, ou même peut-être qui sait m'aider ? Non, ça ne t'es pas venu à l'esprit ? C'est vrai que monsieur préférait aller "s'amuser" sans Vaam pour lui traîner dans les pattes, c'est teeeeellement plus amusant. Qui sait, peut-être même que tu as rencontré une demoiselle ? Tu voulais y aller tout seul pour pouvoir draguer en paix... C'est tellement toi ça. 

Elle plissa les yeux, lançant des éclairs avec.


- Tu es parti comme un voleur - au sens propre du terme - et tu reviens tranquillement comme si de rien n'était ! Et moi je m'inquiétais comme une idiote de ta disparition... Je devrais connaître la leçon depuis le temps.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 6 Sep - 21:45
"Ne dit pas de bêtises... Je n'ai été voir personne. J'ai été explorer les lieux."
Le voleur secoua la tête en riant un peu.
"Depuis le temps que je fais ce coup là de partir... Tu devrais en effet connaitre la leçon. Et tu sais très bien que je déteste E-H"
Il lui laissa le temps de digérer un peu
"Il se faisait tard, et il fallait absolument que je commence le plan. J'aimerais ne pas rester des jours entiers sur ce vol. Les caisses commencent à être désespérément vide, même si j'ai réussi à chaparder deux trois chose."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les ombres de Paris

Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Sujets similaires
-
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» Moving to Paris
» 17/10 - PTQ Paris - Paris
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» NabazParis : le script des lapins de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: La Chambre des Jeux :: RP sans MJ :: Univers Steampunk-
Sauter vers: