Les ombres de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 12 Déc - 21:34
Vaam haussa un sourcil, les mains sur les hanches, en relookant Lizbeth de haut en bas, reconnaissant son style. Un sourire de fierté vint étirer son visage.


- Lizbeth ! Quelle beauté tu es devenue, presque autant que moi. Ça me fait plaisir de te revoir, après si longtemps ! Lawney m'a dit que tu faisais des études d'anthropologie, j'ignore pourquoi mais je trouve que ça te correspond bien. Tu te plais à Paris ? Tu dois probablement déjà avoir tes marques mais j'ai beaucoup de connaissances, si jamais tu as besoin de quelque chose, n'hésite pas.

Elle aimait beaucoup Lizbeth, presque comme une sœur, en fait. "Presque" parce qu'elle n'adopterait jamais l'attitude qu'elle a devant sa sœur : la jeune étudiante n'avait pas assez de sang pur dans ses veines, elle n'était pas vraiment de la haute pour elle, et dieu sait que Vaam méprise les gens qui ne sont pas d'un rang social élevé et d'une famille à forte influence.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 12 Déc - 21:54
Lawney sourit devant l'attitude de Vaam
"Tu es survoletée dis donc... j'espere que ça durera jusqu'a ce soir..." 
Cela ce voyait que Lizbeth appreciait elle aussi Vaam, malgré des débuts un peu difficiles. Mais elle avait donné sa jambe pour les sauver, et avait réussi à ramené Lawney vivant de sa prison de cristal.
La petite lança un regard sérieux a Lawney et mit les poing sur les hanches.
"Dit donc, tu te relache au niveau de tes sous entendus."
Le jeune voleur recula un peu et croisa les bras, tandis que Lizbeth se retourna vers Vaam.
"Je te remercie vraiment beaucoup pour tes propositions, mais je me suis fait un petit réseau en suivant tes conseils!"
La jeune demoiselle considerait plus Vaam comme une figure maternele, vu que c'est elle qui l'avait délivré.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 12 Déc - 22:15
- J'ai l'impression que plus ça va, moins il se foule, soupira Vaam. Mais bon, je suis contente de savoir que tu as su monter ton propre réseau. Ne te relâche pas jusqu'à ce que toute la ville soit entre tes mains, ne te contente jamais de ce que tu as, tu auras toujours trop peu, c'est clair ? Je ne t'ai pas appris tout ça pour que tu glandes avec tes petits camarades. Je suppose que beaucoup d'hommes te font la cour, j'espère que tu les repousses tous : ils sont ennuyeux, des moustiques attirés par notre lumière, ne t'intéresse pas à eux avant que tu n'ai atteins ton objectif !

Elle s'arrêta un instant, pensive.


- D'ailleurs.. Qu'est-ce que tu faisais là ? Tu venais pour voir cette petite émeute toi aussi non ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 12 Déc - 22:27
"j'avais rendez vous justement, avec l'homme que j'aime"
Lawney décroisa subitement les bras et s'approcha.
"l'homme que tu aime? Mais... c'est qui?" 
Lawney envoya un coup d'oeil severe a Lizbeth.
"Un homme. Ne t'en fais pas, il ne vas me manger."
"Esperansa... tu sais que si jamais tu as un probleme avec quelqu'un, je suis la."
"Tout va bien, ça fait un ans que je le connais. Et deux choses : Tu n'es pas mon père, et tu arrete de m'appeler Esperansa. J'ai encore la tronche d'un intercepteur à tes yeux?"
Lawney soupira... si seulement elle n'avait pas calquer son caractère comme un mélange du siens et de celui de Vaam.
"Vous viendrez me voir demain? Je dois y aller. Et partez avant que les soldats de l'empire commencent à controler la foule... Vaam je sais pas, mais toi je sais que tu auras des problemes."
Elle lui souria et fit volte-face en partant.
Le voleur se tourna vers sa compagne.
"Elle est charmante... tu lui as appris un tas de chose..."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Lun 12 Déc - 22:39
Vaam avait les bras croisés et fronçait les sourcils.


- Charmante ? Elle est bien plus que ça, elle me ressemble beaucoup, elle est sur la bonne voie oui. Quant à cet homme... Je le trouverais, et si c'est un avorton, il goûtera de mon plomb.

Elle jeta un œil à sa montre et lança à Lawney, remarquant que le soir approchait :


- Darling, je vais devoir te laisser moi aussi, je dois aller me préparer pour ce soir. Lizbeth a raison, mieux vaut éviter les soldats, je compte sur toi pour ne pas faire trop de grabuge. Et n'oublie pas, 22h au manoir, si tu arrives en retard je te tue. 

Elle l'embrassa et disparut aussi vite dans la foule.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 6:35
Lawney regarda Vaam s'en aller en se gratant l'arriere de la tête. Bon... que faire maintenant? 
Il disparu bien assez tot de la foule, en emportant avec lui quelques souvenirs, commes des colliers et des gourmettes appartenant à des riches femmes. Puis il se dirigea vers une forge. Il y acheta une rapière d'appoint pour pouvoir se défendre en cas de besoin, et il commanda une rapière en acier leger, ouvragé avec talent. Une coquille en fer forgé, à l'allure de rosier, desquelles sortaient deux roses qui s'enroulaient sur quelques centimère autours de la lame. Le tout avec une poignée en ébène, et un pommeau en fleur de rose.
Après cette commande, il se dirigea ensuite chez un marchand de masque. Les bals mondains étaient moins à la mode à Paris, mais certains masques étaient tout de même magnifique.
De grand bec d'oiseaux en faillance à plumes se bousculaient avec des masques plus petit mais tout aussi beau.
Lawney les regarda et selectionna deux simple masque venicien blanc. On lui avait apris à peindre et à modifier ses masques à sa guise. C'étaient important pour lui de masquer son visage, et puis quand on lui disait qu'une simple capuche suffisait, il répondait souvant que ça n'avait pas le même cachet, surtout à la presse, à laquelle il avait accordé rescement une interview.

Le jeune voleur, une fois sortit de la boutique, s'isola dans une ruelle et mit son tout nouveau masque. Il était temps d'explorer Paris autrement... et de faire le repérage de la maison de madame Durian.
Lawney monta rapidement sur les toits en prenant appuis contre les fenetres les pierres des maisons, et observa la vue.
"Paris est vraiment magnifique..."
Il commença a trotiner sur les toits de tuiles de la ville... Mais il remarqua bientot un leger probleme... les avenues de Paris étaient gigantesque, et difficilement franchissable en sautant de toit en toit. Quelquechose d'autre le gèna un peu. Une grande maison abordaient les armoiries des O'Bran. 
"Mais vous êtes partout ma parole... et Vaam aurait pu me le dire..."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 18:33
Paris, la ville lumière. Enfin pas si lumineuse que ça. Une chouette pourrait voler sans se faire reperer. Camilla le sait bien puisqu'elle est la Chouette. Camilla regarda son avis de recherche : La Chouette, pas de description, 1.000.000 de francs. Camilla rigola un peu dans ses dents. Sa prime augmentait de jours en jours. Bientôt, elle serai peut-être aussi voir plus célèbre que le grand Lupin. Mais bon, elle avait encore du chemin à faire. Il détourna les yeux de l'affiche et partit en faisant voler sa robe noire. Habillé toujours de la même façon, elle avait mis son pendentif emeraude se jours là. Elle esquiva tout le monde avec un aisance. Même si elle était dans les quartiers riches, il y avait de plus en plus de mendiant dans la ville. Faute à qui? A notre bien aimé empereur. 
Camilla passa sous une corniche. S'arreta et flaira une odeur familière. Elle se ouvra grand les yeux et elle vit, tel sortit d'un de ces rêves, Vaam. Elle n'en croyait pas ses yeux. Elle courra vers Vaam et lui sauta dessus en la serrant contre sa poitrine en frottant son visage contre sa joue.
-VAAM CHERIE, que fait tu ici dit elle en la serrant de plus en plus. Je suis tellement heureuse que tu soit là. Que fais tu à Paris. 
Pour rien au monde, Camilla lacha Vaam.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 19:05
Oups, oui, effectivement Vaam avait oublié de prévenir Lawney. Etant une grande organisation mafieuse, les O'Bran avaient des domaines d'influences dans beaucoup de pays, dans presque toutes les grandes villes de l'Europe, en fait. Avec ce qu'il s'était passé il y a cinq ans, Vaam pensait que les différents groupes s'étaient plus ou moins dissociés ou avait rejoint une autre organisation... Ce n'était apparemment pas le cas. Bah, ils n'allaient pas leur causer trop de problèmes... Si ? Elle revint à la réalité tandis qu'elle se faisait assaillir.

- Qu'est-ce que...

Instinctivement, Vaam attrapa Camilla pour la plaquer contre le mur en lui faisant une clef de bras dans le dos, prête à lui faire exploser la cervelle... Seulement elle la reconnut et arrêta son geste.


- ... Camilla Faustine Eve de la Fayette ?! Mais qu'est-ce que tu fous ici bordel ?! Ne me colle pas comme ça, trainée !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 19:14
Camilla garda toujours sa mine réjouis.
-C'est plutôt à toi de te dire ça Vaam Jasine Aurora Maseri O'Bran, ici, tu es chez moi, dans mon pays. Qu'est ce que tu fais en France? Dit donc, tu as grandis sous toute les formes!
Camilla la sera dans ces bras.
-Tu m'as tellement manqué, ça fait quoi 10, 11 ans? Maintenant que tu es là, je te lache plus.
Camilla activa le bloquage de la jambe droite mécanique pour pas qu'elle puisse la dégager par la force.
-Dit moi tout!!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 19:39
- Argh... Mais lâche-moi bon sang ! Qui crois-tu être pour me coller ainsi ?! Tu me répugnes !

En voyant qu'elle ne comptait pas la lâcher Vaam redoubla d'effort pour s'extirper de là. Elle ne voulait pas lui tirer dessus en pleine rue et rameuter la foule, il valait mieux ne pas se faire remarquer.


- Je suis en voyage d'affaire, ne me dérange pas plus que ça, ou tu risque de le regretter fort, Camilla, gronda-t-elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 19:49
Camilla la lacha en haussant les épaules.
-Mouais, je te crois, je te crois. Tu n'es pas drôle Vaam. J'étais si contend de te voir.
Camilla desactiva son blocage en tapant du talon. les griffes ressortèrent et Camilla put de nouveau marcher.
-Un voyage d'affaire, mais oui, mais oui. Et tu ne m'as même pas envoyer un message que tu venais, tu es vraiment pas sympa pour ce coup là. Tu dors chez qui? J'espère pas chez des nobliaux peu fréquentable...
Camilla regarda de haut en bas Vaam, enregistrant tout ce qu'elle voyait dans sa tête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 20:11
- Je ne suis pas là pour m'amuser, et encore moins avec toi. Je n'ai plus besoin de tes informations, alors inutile de te contacter. Quant à l'adresse de mon hôte, si tu crois vraiment que je vais te l'indiquer, tu me connais mal.

Vaam haussa la jugea de haut en bas, le regard sévère.


- Et dire que j'étais contente de revenir à Paris... Ce n'était certainement pas pour te revoir. 

Elle observa sa montre.


- J'ai rendez-vous, je n'ai pas envie de perdre plus de temps avec toi. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 20:39
Camilla garda toujours son sourire même si elle était un peu déçu.
-Mais oui, je te crois. Quel professionalisme. Sache juste une chose, plusieurs de tes amants sont encore à fond sur toi. Conseil d'amie. Sinon, si tu recherche une information en tout genre ou si tu perd quelques choses comme ta montre dit Camilla en la redonnant à Vaam, tu sais où me trouver.
Camilla se retourna et partit avec un pincement au coeur. Au moins, elle avait réussi à coller une minuscule basile entre les plies de Vaam sans qu'elle s'en rend compte. Elle tapota un peu sur un clavier.
-Boris....... oui........ je rentre, viens me chercher,....... Bien, au sacré coeur, ok.
Camilla fit un grand signe à Vaam et repartit vers le sacré coeur avec une idée en tête.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 20:47
Lawney mit les mains dans les poches de sa redingote et continua de marcher sur les toits, en observant les rues avec un œil attentif. Vu que la maison de Mme Durian se situé dans ce quartier de Paris, très riche, juste derrière le Louvre, il y avait très peu d'endroit pas très surveillé.
Il avait bien vu que la Seine n'était pas trop loin de la maison à infiltrer, mais y mettre l'Esperia y serait un peu risqué, quoique surement plus intelligent que de fuir à pied dans les ruelles.
Cependant, il craignait que son navire ne soit pas à la hauteur pour semer les intercepteurs français. Un risque à prendre... Mais il voulait se laisser encore un peu de temps pour réfléchir.
Il descendit des toits tout doucement, et décida de rentrer sur l'Esperia, en attendant Vaam. Le soleil de l'hiver déclinait déjà.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 21:46
Comment ça plusieurs de ses amants étaient encore sur elle ? Qu'ils viennent, elle les attend de pied ferme pour leur exploser la tronche. Sans un au revoir à Camilla elle s'éloigna, bien contente de s'être débarrassée d'elle et ne souhaitant pas la revoir de sitôt.
La rare bonne humeur de Vaam s'était envolée, elle entra dans L'Esperia en claquant ses chaussures sur le sol d'un pas agacé. 


- Rentrons, fit-elle sèchement à Lawney. J'espère que tu as trouvé tout ce que tu cherchais.

Pour sa part, elle ne s'était pas laisser allé et revenait chargée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 22:07
(je sais, c'est triste, mais l'esperansa n'existe plus! c'est l'Esperia maintenant)
En attendant Vaam, le voleur c'était mis à l'aise. Il rangea les bijoux volé dans le coffre de l'Esperia, et regarda l'état de son dos dans l'un des nombreux miroir que la "princesse" qui fréquentait ces lieux avait instalé. Il avait reçu une balle dans le bas du dos il y à peu, et il devait surveiller l'infection. La cicatrice ne ce voyait que très peu, par rapport à la grande marque au fer rouge dans son dos, signifiant qu'il "appartenait" aux O'Bran.
Lorsque ladite "princesse" monta sur le navire, Lawney jouait des airs au violon. Lorsqu'il se leva pour aider celle-ci, il arca un sourcil.
"Qu'avez vous donc mademoiselle? Vous semblez bien contrarié... Et je vois que le coffre en à pris un coup..."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 22:15
(Ah, c'est l'habitude xD)


- J'ai croisé une vieille connaissance que je n'avais définitivement pas envie de revoir... grogna-t-elle. Elle me prenait pour son amie, elle était une informatrice de la famille O'Bran pendant un long moment, c'est un véritable pot de colle, le genre de personne que je supporte encore moins. Mais c'est sans importance, dépêche-toi de démarrer, je ne veux pas arriver en retard.

Elle s'éloigna dans la cabine, en continuant de maugréer. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 22:30
Lawney la regarda s'eloigner. Une informatrice des O'bran? Il sentait les problemes arriver d'ici...
Il se leva, s'étira et les mena rapidement au manoir, tandis que la nuit tombait sur la plus belle ville du monde, avec le froid. Il esperait que ça ne poserais pas de probleme au navire.
Il redescendi dans la cabine et prit un masque qu'il avait peint en vert émeraude et or, avec des touches de noir autours des dorures.
Il mit son masque noir, or au touches rouges, et passa discretement derriere Vaam avant de lui placer delicatement le masque vert sur le visage.
"J'ai une surprise pour toi Vaam..." 
Toujours dans son dos, il la tourna vers un miroir, pour qu'elle puisse se voir, et il posa sa tête sur l'épaule de la femme.
"Regarde comme tu es belle... Tes yeux ressortent bien avec ce masque."
Lawney avait toujours gardé ce coté séducteur...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 22:38
Camilla rejoignit son manoir à quelques minutes en deltaplane. Quelque chose l'intriguait dans le comportement de Vaam. Camilla a toujours su quand elle mentait, et là, c'était flagrant. Elle examina les différents plan du nouveau moteur Defayette.
-BORIS!! cria-t-elle pour faire venir le majordome.
Le majordome arriva en courant
-Qu'il y a-t-il Madame? Un problème?
Camilla se leva, utilisa ses bequilles pour marcher car sa jambe refaisait le plein de vapeur.
-Ce soir, on va rendre une petite visite à Philippe. Il a encore oublié de payer l'information. De plus, il y a une connaissance qui me cache quelque chose. Et tu sais ce qui arrive quand on me cache quelque chose?
-Le rapace ouvrira ces ailes et acquerra le savoir. Je prépare l'équipement, Madame.
-Merci Borris.
Camilla regarde toujours le point de Vaam, le manoir de Philippe, curieuse destination pour un voyage d'affaire. Borris arriva quelques minutes avec l'équipement de la Chouette. Tout d'abord, une jambe droite en plaqué en bronze noire pour une meilleur discrétion. Une autre fausse jambe pour imiter la droite. Son equipement de grappin propulsé à la vapeur type SNK. Un masque en forme de Chouette avec de belle lunette de différentes vision. Un robe noire en forme de plume et d'aile replié noire. Elle enleva tous ses bijoux et plaça ses deux lâmes griffe à chaque main. Prennant un dirigable silencieux, elle partit avec l'aide de Borris à la résidence de Philippe.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mar 13 Déc - 22:44
Derrière le masque, Vaam eu un très léger sourire.


- Je suis toujours belle, Lawney. Mais ton masque est magnifique il me va parfaitement, comme d'habitude ~

Elle enleva leur masque et se retourna vers lui pour l'embrasser.


- Nous n'en avons pas besoin pour ce soir, c'est un dîner privé, sans personne d'autre, mais j'ai vraiment hâte de l'utiliser. Je pars en avant, je dois me changer, on se retrouve dans la grande salle à manger, Philippe devrait déjà y etre, tu n'as cas lui faire ravaler sa parole. 

Et encore une fois Vaam disparut en moins de temps qu'il ne lui fallut.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 8:46
Lawney regarda Vaam s'en aller, en prenant allégrement le temps de détailler son corps au passage. 
"Compte sur moi pour lui en mettre plein la vue..."
Il fit volte-face et penetra dans la salle d'eau. 

Quelques trentaines de minutes plus tard, Lawney ressortit, richement habillé, fraichement rasé et bien coiffé, ce qui finallement était relativement rare.
Il portait un gilet brun et rouge bordeau aux coutures or au dessus d'une chemise blanche, le tout surmonté d'un noeud papillon blanc.
Il enfila une redingote brune en cuir et en tissu en queue de pie, et il avait sortit des bottes à talonettes qu'il avait enfilé au dessus d'un simple pantalon en lin noir. En outre, ses cheveux étaient finement ondulé et un peu plus lisse que d'habitude, restant quand même assez cours. Il avait tout de même pris une épée d'apparat qu'il avait mit à sa ceinture, et il avait planqué son revolver dans une poche cachée dans sa veste.
Il ne se sentait pas forcement à l'aise, mais ça lui allait parfaitement, et après un dernier coup d'oeil dans la glace, il se dirigea vers le manoir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 10:09
Philippe de la Moire était en train de regarder sa montre à gousset en or lorsque Lawney entra. Il portait une tenue assez extravagante, dans des tons verts et argentés, impécablement coiffé et rasé. En posant son regard sur le nouvel arrivant il referma séchement le clapet. 


- Monsieur Elionard... J'ai failli ne pas vous reconnaître, sans vos fagots de paysans. Vous êtes en retard, nous avions rendez-vous à 21h. Je vois que vous avez fait un effort de présentation... C'est pas trop mal, c'est probablement Vaam qui a choisi vos vêtements, vous n'avez pas l'air assez instruit pour connaître le goût et le sens de la mode. M'enfin... Cela suffira pour ce soir. J'ai hâte de voir ma princesse arriver.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 13:19
Lawney donna une petite tape dans le dos de Phillipe, et commença à parler en français.
"Vous seriez surpris de savoir qui je suis."
Il lui envoya un sourire et regarda ses vetements, puis ceux de Phillipe
"définitiement, nous n'avons pas le même style. Mais sachez que si vous voulez une chance avec elle, il va faloir changer de coupe de cheveux... Je la trouve un peu fade. Et votre association de ton mérite d'être un peu plus travaillé."
Continua t'il, avec son accent terrible. Il avait appris le Français comme sa seconde langue, mais n'avait jamais reussi à se départir de cet accent.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 14:24
- Hum, je n'aurais jamais pensé me faire reprendre par un misérable sur mon apparence, vous êtes bien présomptueux. Vous qui ne savez pas même parler correctement français... Je n'ai rien à recevoir de quelqu'un comme vous.
- Allons, mon frère, retentit une autre voix. Ne sois pas si désagréable, je le trouve plutôt mignon, moi...

C'était l'homme de ce matin, qui se tenait aux côtés de Philippe lorsqu'ils étaient arrivés. Il claqua les fesses de Lawney en se léchant la lèvre inférieure. Philippe soupira.


- Paul, tu me fais honte, tiens-toi correctement, habille-toi mieux et bon sang nos parents ne t'ont pas éduqués pour que tu pelote tout les hommes que tu vois, comporte-toi en gentleman. 
- Tu n'es pas le mieux placé pour parler, tu ne t'es pas gêné avec Miss O'Bran.

Paul attrapa la main de Lawney en tournant le dos à son frère pour lui embrasser la main en lui lançant un regard profond.


- Enchanté, Monsieur Elionard, je suis Paul de la Moire, je t'en pries, tu peux me tutoyer. Je peux t'appeler Lawney ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 19:25
Les yeux de Lawney s'illuminèrent lorsqu'il vit Paul arriver, et faire soupirer son frère. Il ne manqua pas de sursauter cependant lorsqu'il reçu une tape sur les fesses. Bien... Maintenant il comprenait pourquoi Vaam lui avait dit de ce méfier. Cependant, cela ne le gênait pas tant que ça, ayant parfois eu quelques penchants pour les hommes plus tôt dans sa vie. 
Cependant, le jeune homme préférait de loin les femmes, et Paul ne lui semblait pas franchement attirant... Il accepta cependant de jouer le jeu.
"Bien sur Paul, pourquoi ne pas nous tutoyer, cependant, je doute que votre frère soit pas vraiment d'accord."
Il sourit à Phillipe.
"Votre frère est charmant monsieur. Quand à mon français, seul mon accent me fait défaut. Au passage, vous devriez mieux accepter la critique. Elle aide à avancer."
Bien que Vaam lui ait dit qu'il avait le même caractère qu'elle, Lawney ne prenait pas pour autant des pincettes. Il ne laisserait pas un autre homme lui marcher sur les pieds, bien trop fier pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les ombres de Paris

Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Sujets similaires
-
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» Moving to Paris
» 17/10 - PTQ Paris - Paris
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» NabazParis : le script des lapins de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: La Chambre des Jeux :: RP sans MJ :: Univers Steampunk-
Sauter vers: