Les ombres de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 19:56
- Charmant ? répondit Paul. Oh arrête, tu vas me faire rougir. Pas besoin de l'accord de ce vieil ours, voyons, notre relation ne regarde que nous ~

Philippe serra la mâchoire.


- Par pitié cessez votre parade nuptiale devant moi, cela me débecte. Accepter la critique de quelqu'un comme vous ? Ce serait me rabaisser au rang d'un moins que rien. Quant à mon frère... Si vous préférez passer du temps avec lui, je me ferrais une joie de récupérer Vaam. J'ignore même comment elle a pu éprouver ne serait-ce qu'une once de sentiment pour vous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 20:08
Camilla avait posé son dirigable un peu en retrait dans la forêt. Il demande à Boris de tenir le moteur au chaud mais sans bruit. Puis elle plaça un minuscule appareil au début de sa gorge lui donnant une voix plus roque et plus importante. Ainsi, même une connaissance ne pourrait savoir qu'elle est la Chouette. Elle commença un peu à avancer discrétement sur les terres de Philippe. La Chouette contourna les allées éclairées. Elle utilisa ces grappins pour se isser sur les différents blacons et essaya de trouver la chambre de Vaam. Elle l'a découvrit Vaam dans uen des chambres Est, elle se plaça un peu dans l'ombre et atterit sur le bacon tel un chat et commença à mater Vaam pendant qu'elle se change. Toujours un aussi beau corps pensa Vaam.... Mais il faut rester professionalisme donc après s'être rinçé l'oeil. Camilla attendit discrétement et sans vision directe que Vaam sorte de la chambre. Tel une ombre, elle a la nuit comme alliés.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 20:10
"Je vous ai dit, j'ai beaucoup plus d'un tour dans mon sac."
Il s'approcha de Philippe tout sourire, en laissant Paul.
"Je n'ai peut-être pas de titre, mais malheureusement pour vous, la noblesse n'a rien d'un titre."
Il sortit une montre à gousset en argent orné de roses.
"Bien! Il est largement l'heure de diner. Vous ne feriez pas attendre un invité tout de même."

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 20:43
- Pour qui me prenez vous, encore une fois ? Je suis un baron, pas un simple noble qui ne possède rien. Votre insolence est des plus agaçantes, il nous faut attendre Vaam avant de commencer à...
- Je suis là, l'interrompit l'intéressée en arrivant dans la salle d'un pas digne.


Vaam portait une robe brune finement rayée de vert foncé, dont le col remontait autour de son cou par une fine dentelle aux motifs fleuris, de roses plus précisément, tout comme ses bras. La robe était courte, lui arrivant aux genoux et laissant apercevoir ses cuissardes de cuir noir aux ronds de lacets dorés, tout comme le corset autour de sa taille, qui possédaient le même motif que la dentelle gravée en vert foncé. À son cou se trouvait une parure d'or et d'émeraudes, rappelant à ses boucles d'oreilles pendantes et à ses nombreux bracelets. Elle avait détachés ses long cheveux raides et troqué son chapeau contre une barrette faite de plumes, de dentelle et d'émeraude, attachant deux mèches de devant son visage derrière son crâne. 


Elle fusilla Paul du regard.


- TOI ! Ne t'approche pas de mon amant, ou je te ferrais ravaler ce sourire nauséeux de ton visage.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 21:00
Les yeux de Lawney brillèrent et fit volte-face en se plaçant stratégiquement devant Philippe pour le masquer.
"Vaam! Vous êtes magnifique. Vous aimez les roses à ce que je vois!" 
Beaucoup de chose avait attiré l'œil de Lawney ici, comme ces épées d'apparat sur les murs, ou ces chandeliers en argent posé sur des meubles, qui eux même devaient valoir une fortune.
Mais Vaam était de loin la chose la plus brillante dans toute cette pièce. Un mélange raffiné entre une allure d'aristocrate, avec un petit look sexy qui piqua Lawney. Elle était vraiment magnifique. Comme lui d'ailleurs.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 21:12
Quand Vaam sortit de la chambre, la Chouette entra dans la chambre en silence. Elle commença à fouiller dans les affaires de Vaam quand elle découvrit d'autres affaires... des vêtements d'homme. Horreur, quelques choses en Camilla venait de se briser. Qui est cet enfoiré qui lui a pris sa Vaam?! Elle regarda alors les affaires et trouva des documents. Des plans, des lettres, une demande de vol. Mais quel vol, la boite de bijoue en perle de la grande castafiore de Paris. Rien que ça, Camilla s'enerva envers l'homme qui lui avait pris sa Vaam. Mais dans quel pétrain l'a-t-il fourré? Dès qu'elle le voit, elle lui sautera dessus pour lui arracher la tête. Elle prit en même temps plusieurs documents et dessina au rouge à lévre, une tête de chouette sur un miroir. Puis elle sortit et ferma discretement la porte et avança dans le manoir tel un chat. Empreintant les chemins inversent des domestiques, Camilla arriva au dessus de la salle à manger où se trouver Vaam et les autres. Elle attendit le bon moment pour entrer en scène. Le début du diner sera parfait. Elle se cacha donc près du balcon attendant que le repas commence. Vol de la chouette acte 0.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 21:38
- Lawney, chéri, pas besoin de me le dire, je le sais bien, fit-elle en se collant contre lui, bousculant Paul au passage qui lâcha un "pfeuh". Toi aussi tu es magnifique, digne d'un Prince.

Philippe se racla la gorge, mécontent, et Vaam se tourna vers lui.


- Oh, Philippe ! Je ne t'avais pas vu. Tu es beau toi aussi mais... Il n'y qu'à moi que le vert sied, tu devrais le savoir. Enfin, maintenant que je suis là, passons à table. 
- Hum, oui, prenez place, je vous prie, fit Philippe en s'asseyant au bout de table.


Des domestiques vinrent tenir les chaises pour que tout le monde puisse s’asseoir. Vaam s'assît à la droite de Philippe, réclamant Lawney à côté d'elle d'un regard.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 21:53
Le moment est venue. La Chouette sortit de sa cachette et parla très fort de manière que sa voix raisonne pour pas que les convives ne sachent d'où la voix provient
-Et moi, tu ne m'invite pas Philippe, tu as peur de moi? Pourtant, je t'ai rendu un fièr service non? Mais, je pense que tu as oublié le principe d'échange.
La Chouette envoya ses grappins au plafond et bondit de de l'étage supérieur. Elle passa en tournant autour du luste et termina sa descente par une petite roulade aérienne. Camilla atterie sur la table, debout fière.
-Et c'est ainsi que commence l'acte de la Chouette, Monsieurs et Madame. Ne cragniez rien, anglais, je vexu juste "m'entretenir" avec Monsieur le mauvais payeur, N'est ce pas Philippe dit la Chouette en souriant. 
La Chouette avança sur la table droit sur Philippe.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 22:01
Lawney s'appretait à s'assoire quand la femme fit irruption sur la table. Il porta la main à la ceinture, mais se rassis vite sur sa chaise, a coté de Vaam, en observant la scene. Un sourire se traça sur son visage. Elle savait soigner ses entrées... mais pas aussi bien que lui.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 22:14
- La Chouette... grogna Philippe en se levant. Qu'est-ce que tu viens faire ici ?! Si c'est de l'argent que tu veux, je peux t'en donner, mais n'espère rien d'autre de ma part... Tu ne mérite rien d'autre de tes piètres services, tu...

Un coup de feu retentit. Vaam s'était levé, agacée et venait de tirer dans la jambe de l'intruse, la balle fichée dans sa jambe mécanique, encore fumante. Elle avait gardé son pistolet sous sa robe, comme toujours, et s'il y a bien une chose qu'elle détestait, c'est être interrompue, et ne plus être le centre de l'attention.


- Peu importe qui tu es, je vais te flinguer si tu ne déguerpis pas d'ici 5 secondes. Et cette fois-ci je viserais la tête, fit froidement Vaam. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 22:18
Lawney regarda la scene en saisissant une flute de champagne.
"Bon... vu que tout le monde à laissé tombé ses manières..."
Il se balança sur sa chaise, et posa les pieds sur la table, une main portant la flute, l'autre aggripé à la poignée de son revolver. Avec un peu de chance, il toucherais bien quelqu'un... enfin, il esperait.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 22:38
La Chouette jeta juste un regard à sa jambe puis pencha rapidement sa jambe en claquant du talon. La lame caché dans la jambe sortit. Elle agrippa grace à un tour de jambe le revolver de Vaam et lui arracha des mains. Elle donna ensuite un coup de pied vers le haut et le revolver atterit dans les mains de la Chouette. Elle l'examina puis le garde dans la main.
-Belle arme, Dame Vaam Jasine Aurora Maseri O'Bran. Malheuresement, vous ne m'interressez pas aujourd'hui. On se revera très prochainement. Il y a bien des élements que l'on peut éviter, n'est-ce pas, Monsieur Lawleys, veillez descendre de la table si vous voulez pas bien, une balle perdu est si vite arrivée.
La Chouette regarde de nouveau Philippe et sourit.
-Mon très cher mauvais payeur, voulez vous que je révelle l'information que vous m'avez demander. Mes piètres services comme vous dite vous ont été très efficace. 
La chouette l'agrippa par le torse à l'aide de ces griffes de sa jambe gauche sans le blesser et le lança un peu plus loin.
-Oui, de l'argent ne serai pas de refus, mais en ce moment, je dois dire que le livre que vous cachez derrière le tableau de vos parents m'intéresse énormement, "Plainte et souffrance" un receuil extremement rare, de notre chère Rousseau.
La Chouette semble à l'aise même elle adore se qu'elle fait là!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 22:46
Lawney apprecia tout de suite moins le spectacle lorsque Vaam fut désarmé. Il se leva et tapa dans ses mains de manières sarcastique. Il semblait avoir pris de l'importance, et il avait perdu tout sourire. Il faisait presque peur.
"Bravo... bravo... joli spectacle. Bien, maintenant je crains qu'il soit le temps de partir pour vous..."
Il s'avança vers la 'Chouette'
"Laisse moi t'éclaircir les idées... tu devrais faire le coup du crayon. Te tailler."
Personne n'avait le droit de s'en prendre à Vaam. Les derniers à avoir essayé sont mort.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 22:58
Philippe n'eut pas le temps de répondre.
Vaam avait profité du fait que Camilla ai le dos tourné pour la plaquer ventre contre table, récupérant son arme qu'elle pointa sur son crâne en tenant fermement ses deux bras avec sa jambe. 


- Oooooh non, cette petite salope ne va nul part. Personne ne touche à cette arme, et encore moins avec ces mains sales. Maintenant parle et dis-moi comment tu nous connais, avant que je ne me mette plus en colère, et crois moi tu ne veux pas voir ça.

Elle voulait en finir vite, ne souhaitant pas non plus que Lawney perde le contrôle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 23:09
La Chouette sourit, mais c'est quelle a pris en force la petite aussi. 
-Ohh ma chère, je connais des choses que même l'empereur ne sait pas. Comme les plans d'un manoir par exemple, les tours de garde. Sache une chose, je n'était là que Philippe, si on ne paye pas, je viens chercher le dû avec interet
La Chouette activa en même temps les grappins qui se plantèrent dans le mur en face et là tira jusqu'au mur de derrière.
-Ne fait aucun mal à ma Vaam, homme dit Camilla en passant juste devant lui à grande vitesse.
Elle retira ses grappins vers la fenêtre et la traversa en disant: "Philippe, respecte ta part du marché, il en vaut mieux pour toi, Monsieur le pervert".

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Mer 14 Déc - 23:26
Comme Vaam était sur son dos, en s'échappant la Chouette l'envoya accidentellement valser à l'autre bout de la table. Celle-ci, en bois, se brisa (cc Hal) ce qui laissa échapper un léger cri de douleur à Vaam tandis que son bras commençait à saigner, éraflé. Elle n'eut pas le temps de se relever que la Chouette s'était déjà enfuie.


- Cette Chouette où je ne sais quoi ... Je lui ferais repayer ma robe avec ses organes.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 8:31
(c'est pas les memes circonstances heureusement xD)
Lawney dégaina son arme et tira respectivement dans l'encadrement de la fenetre ou la chouette passait, et dans un lustre, qui s'écrasa dans le salon.
"What a mess..."
Il se retourna en rangainant et s'approcha de Vaam pour la relever promptement. Legerement décoiffé, son visage traduisait un mélange de fureur et de peur pour Vaam.
"Tu la connais?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 13:13
La Chouette l'a echappé belle. Vaam avait failli la faire démasquer. Elle virevolta à travers la propriétée de Philippe. Elle décida après de revenir au dirigeable. Son majordome attendait aux commandes près à décoller.
-Tout va bien Madame? Tous c'est bien passé? dit Boris
-Tout à fait Borris, il y a eu quelques imprévus mais le message à Philippe est passé. On risque même d'avoir de la visite demain. Mais pas d'inquiétude, je gère la situation.
-Bien Madame
Camilla allait se changer quand elle constata la balle dans le coffrage en bronze noir de sa jambe. 
-Et il faudra réparer ma jambe de combat, elle a un bel impact.
-Bien Madame
Camilla se rhabilla en civil et enleva son dispositif de sa gorge puis elle changea de jambe mécanique
Elle inspecta une dernière fois le manoir de loin et elle repartit dans son domaine.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 15:49
-Regarde ce que tu fais abruti!! 

Ellie Holly se tourna vers l'homme qui venait de crier. C'était un cuisinier, le visage rouge de colère, qui sermonait un commis à l'air empoté. Celui-ci venait de renverser le contenu d'un cageot de pommes dans un geste maladroit. Elle sourit, amusée, puis continua son chemin. 
Elle se dirigea vers les bords de la Seine. Il faisait bon s'y promener le soir et ça lui rappelait la Tamise qui lui manquait tant. Un souvenir du soir où elle avait un plongeon dedans -à cause d'une connasse- lui revint. Elle soupira. C'était il y a longtemps maintenant et elle éprouva un brin de nostalgie. Voilà deux ans qu'elle vivait à Paris. 
Elle réajusta le col de son manteau et se frotta les bras tout en continuant sa promenade.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 17:09
- Si je la connais... ? Tu me demande si je la connais ? Je n'ai rien à voir avec cette petite voleuse de pacotille, je ne la connais ni d'Eve ni d'Adam, car si je l'avais déjà rencontré, je lui aurais déjà explosé la cervelle au moins 7 fois d'affilé. Mais cette traînée... J'ai déjà ma petite idée de comment la retrouver. Elle ne peut pas être bien loin, de toute façon.

Vaam se pinça l'arrête du nez.


- Bon sang... Pourquoi tout ne se passe jamais comme prévu ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 20:26
Lawney retrouva un léger son sourire.
"Tu pensais vraiment que tout ce passait comme prévu avec moi?"
Il sortit son revolver encore fumant, et remit des balles à l'intérieur.
"Je crains fort que tu ne sois pas habillé pour une chasse à l'oiseau nocturne, et moi non plus d'ailleurs... Que dirais-tu d'aller se changer, pendant que Paul ramasse les morceaux de son frère?"
Il ramassa une bouteille de champagne qui avait volé par terre, et se servi une nouvelle flute, en attendant la réponse de Vaam

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 20:37
Paul ? Il avait déjà disparu on ne sait où, c'était le personnel qui s'occupait de Philippe, toujours inconscient.

- Pour une fois, pour un simple dîner, dans un beau manoir de Paris où personne ne devait nous déranger, oui, j'espérait que tout se passe comme prévu, fit-elle exaspérée. C'est trop demander, Lawney ? Mais bon, je ne vais pas laisser cette sous merde s'enfuir comme ça, allons-y.

En arrivant dans la chambre, devant l'état dévasté de leurs affaires, Vaam était si énervée qu'on pouvait presque voir de la fumée s'échapper de ses oreilles. En un temps record elle avait quitté sa tenue pour enfiler des vêtements simples et souples, ses cheveux tressés à la perfection. Son sniper dans son dos, son pistolet à sa ceinture elle avait l'air d'avoir salement envie d'en découdre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 20:48
Lawney enleva sa redingote, et enfila des bottes plus confortable.
"Dommage... j'aimait bien ce veston."
Il passa par la fenêtre de la chambre de Vaam, et s'élança vers l'Esperia.
Une fois à l'intérieur, il alluma tout les moteurs, et décolla sans se soucier des deux moteurs qui crachotaient à cause du froid, et qui s'étaient éteint.
"Vaam, prends la barre, je vais m'occuper de ce moteur..." 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 21:04
Le dirigable de la Chouette était puissant, il arriva à son manoir en peu de temps.
-Borris, met le deltaplane et les affaires dans la cache. Je monte lire les documents.
Camilla embarqua les documents et descendit. Elle entra dans son luxurieux bureau parsemée d'étagère et de vitrine. Elle se déshabilla un peu pour se mettre à l'aise et s'installa sur son bureau en chêne vernie. Elle inspecta tout les détails du plan.
-Il commence à faire froid dit-elle en mettant son peignoir blanc.
Elle avait un mauvais prescendiment.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zoe
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Zoe97214

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: Les ombres de Paris Jeu 15 Déc - 21:42
- Ce ne sera pas nécessaire.

Camilla n'habitait pas loin, heureusement pour eux, car Vaam n'était pas patiente. Elle ignorait complètement si Lawney avait réussi à s'occuper des moteurs ou non, tout ce qui comptait c'est qu'elle avait (plus ou moins) réussis à atterrir. Vaam n'avait jamais vraiment été très intéressée à piloter ce navire, elle laissait toujours son compagnon le faire, mais quand elle devait le remplacer... Elle descendit de l'Esperia d'un saut et frappa violemment à la porte de la demeure de la Fayette.


- Camilla, c'est Vaam. Ouvre cette porte avant je ne la défonce pour venir de l'encastrer dans la face. 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les ombres de Paris

Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Sujets similaires
-
» [Horde] La Reflexion des Ombres
» Moving to Paris
» 17/10 - PTQ Paris - Paris
» Outpost Bus pour le GP Paris !
» NabazParis : le script des lapins de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: La Chambre des Jeux :: RP sans MJ :: Univers Steampunk-
Sauter vers: