LES ANNÉES SOMBRES: Cadix.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 21:17
Wow.
Wowowowowow.
C'était un foutu moulin à paroles.

"Ça tient la route."

Elle préférait réserver son jugement, elle aurait sans doute bien des occasions de tester ses nouvelles résolutions.
Il était vrai que d'un point de vue idéologique, les mangemorts oubliaient souvent que la précédente guerre avec les moldus avait conduit à cette ségrégation légale qu'ils vivaient comme un déshonneur. Alors que les moldus n'avaient même pas la moitié de leur puissance de feu actuelle. 
Mieux valait empêcher la catastrophe d'arriver.

"Ta meilleure amie, elle est en sécurité ? Comment s'appelle-t-elle ? Peut-être que l'un de nous la connaît, on pourrait la contacter."

Déjà parce qu'ils avaient prévu d'assurer la sécurité et la communication entre un maximum de fugitifs, et ensuite parce que le témoignage d'une née moldue, aussi biaisée qu'elle puisse être en faveur de son meilleur ami, aurait toujours une certaine valeur pour prouver sa volonté de se racheter.
Alma sortit d'office sa liste de noms au cas où elle y figurerait.
Elle ne demandait pas sa localisation par respect pour l'espèce de paranoïa qui d'installait souvent chez ceux à qui on posait trop de questions.

"Je ne vais peut-être pas te demander de cracher toutes tes informations maintenant, tu vas finir par te déshydrater. Sauf si tu te sens assez bavard pour tout déballer directement, de toute façon le voyage risque de durer un moment, de la Guinée à l'Ouganda en tapis.."



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 21:24
Danaël leva un sourcil à la remarque d'Adrian puis le rabaissa. Ca devrait tenir la route, pour le moment, il n'était pas en état de réfléchir. Il continue son hydrations mais il rate cette fois ci.

-Punaise, je D E T E S T E l'Afrique...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 21:38
Adrian soupira. L'idée de parler de Joan lui plaisait très moyennement.

"Si j'avais le choix, je ne vous en dirais pas trop à ce sujet, car je ne souhaite pas l'impliquer dans mes petites histoires. Le véritasérum me fera sans doute cracher ces informations, cela dit, mais au moins ce sera aux autorités compétentes, dont je pourrai être presque assuré qu'ils ne lui feront rien. Sans vouloir vous vexer, c'est sans doute plus sûr que de confier sa localisation à des rescapés de la torture tout juste majeurs, qui ont toutes les raisons d'en vouloir aux mangemorts et toutes leurs connaissances..."

Il marqua une pause.

"Mais elle est en sécurité, du moins, j'imagine. Elle est partie avant l'attaque, car je l'ai... avertie. Elle s'appelle Joan White."

Il eut un petit rire.

"Je produis de la salive à l'infini, c'est l'un de mes super pouvoirs ; cela et le charme naturel."




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aeryn
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 21:48
" J'aimerais bien connaitre ta marque de shampoing moi" dit Anna en adressant à l'ex mangemort, un immense sourire aux lèvres. 

" Après tout j'ai de magnifiques cheveux long qui à cause de cette chaleur vont s’abîmer. Et j'ai remarqué que tu as de belles boucles. Tu utilises de l'huile d'ambre par hasard? Mère m'en avait offert un pot en revenant de Russie, le résultats étaient époustouflant. D'ailleurs mes cheveux sont magiques, j'ai suivis les instructions de la boite à moldue vois tu. Woah.... c'est un super pouvoir magique ca, je ne savais pas que les sorciers pouvaient développer des talents cachées. Tu pourrais devenir un super héros, le super saliveur par exemple!.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 21:53
"Je ne t'ai pas demandé sa localisation, justement."

Elle regarda sa liste et marmonna.

"De toute façon, elle n'apparaît pas là dessus."

Elle allait passer sur le fait qu'il avait averti une personne de l'attaque. Quand on prévenait quelqu'un, on prévenait les autres. Ou cette personne prévenait les autres. Se la jouer solo ne faisait pas partie des capacités d'Alma, du moins pas dans cette situation. Prévenir une amie mais pas les centaines d'autres élèves qui risquaient de se faire massacrer. Qu'on allait participer à massacrer, même.
Le charme naturel d'Adrian ne fonctionnait pas bien sur elle.



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 21:59
"Eh bien mademoiselle, je ne jure que par les shampoings magiques artisanaux. Il y a cette charmante petite boutique cachée à Venise, où je vais chaque été, qui fabrique elle-même ses propres produits et ils sont miraculeux. Vous pouvez vous les appliquer tous les jours sans jamais abîmer votre cuir chevelu, ni risquer qu'ils deviennent sales plus rapidement ! Ils en ont pour tous les types. Les bouclés, les raides, les secs, les gras. Tout est question de bien connaître quel est votre type de cheveu et de choisir vos fioles en conséquence. Quant à l'huile d'ambre, je la trouve efficace, mais je préfère la plus classique huile d'argan. Cela dépend de vous, bien entendu, mais elle marche très bien sur moi, même si je ne puis l'utiliser trop souvent, car je suis blond et qu'elle risquerait de faire foncer ma chevelure. Il ne s'agirait pas de lui faire perdre son éclat. Si je puis me permettre, d'ailleurs, vos cheveux sont absolument superbes, ils ont l'air d'une douceur ! Quels soins utilisez-vous, outre l'huile d'ambre ?"

Il avait complètement oublié Alma.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 22:14
Alma cligna des yeux. En fait, si il ne se préoccupait plus d'elle, c'était peut-être tant mieux parce qu'elle avait eu sa dose pour le moment, mais parler de cheveux ?

Bah. Chacun se détendait comme il pouvait.

Graham dormait. Elle avait déjà dormi dans le car, impossible de l'imiter.
Les autres étaient muets, à part Danaël en pleine déshydratation et Anna passionnée par sa conversation de boucles et de brillance.
Alma avait des cheveux raides, des pointes abîmées, et tout sauf envie d'en discuter.

Alors elle sortit son dossier où s'entassaient les notes, et entreprit de le ranger par sujet, mais elle se retrouva bien vite à dessiner comme elle le pouvait l'oeil de Râ. Elle avait la certitude d'être passée à côté d'une réalisation importante à son sujet.



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aeryn
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 22:18
Anna s'approcha un peu d'Adrian,passionné par la discutions. Enfin quelqu'un qui saisissait l'importance des soins du corps et des cheveux.

"Depuis que nous sommes parties en voyage j'ai eu beaucoup de mal à me procurer des produits de bonnes qualités. C'est assez compliqués puisque nous bougeons sans cesse. Actuellement j'utilise un produit blanc, surement d'origine moldue. D'ailleurs c'est mon amie elladora qui me la gentiment prêté. Je ne lui ai pas demandé mais je sais qu'elle me la prête, je reste très septique quant au résultat. Cette boutique à l'air fabuleuse, je trouverais surement mon bonheur. Mes cheveux sont pour l'instant tressé mais libérés c'est un amas de boucles, un peu comme les tient. Pense tu que si je reste trop au longtemps au soleil je risque de devenir blonde?"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Mer 25 Oct - 22:32
Adrian avait le même sourire candide qu'auparavant.

"Il n'y a pas de risque que vous deveniez blonde, mon amie, à moins que vous le vouliez vraiment. Auquel cas il doit bien y avoir des teintures magiques. Je dis magique car les teintures moldues sont d'une médiocrité ! Pour les moins chères, ils ne mettent même pas de nuance, ce qui enlève tout leur naturel, alors que c'est l'une des choses les plus importantes. Je dis cela car même une teinture bleue peut sembler naturelle du moment que tous les cheveux n'ont pas la même couleur. Cela dit, le soleil n'aura aucun de ces effets-là. Je vous conseille d'ailleurs de vous y exposer souvent, la vitamine D est excellente pour votre chevelure. Et je ne vous recommande pas d'utiliser des shampoings moldus. Je l'ai dit, ils n'atteindront jamais les résultats de la magie. Ils abîment et agressent votre cuir. Cela dit, je peux comprendre la difficulté de se procurer de bons produits, c'est pourquoi j'ai appris à en fabriquer quelques uns, rien de tel pour être certain de leur efficacité."




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix. Jeu 26 Oct - 0:14
Au bout du compte, le voyage paraît infiniment long.
Quand Alma essayait de faire le décompte d'heures de voiture que cela aurait pris, en prenant les trois heures de Bata à l'arrière pays pour unité de mesure assez inexacte, elle arrivait facilement à... plus d'une cinquantaine d'heures en fait. En comptant l'état déplorable de la plupart des routes et les éventuels détours obligatoires.

Du coup elle avait un peu peur. Le tapis, si il allait à la vitesse d'un balais, pouvait réduire cette durée de moitié, mais allait-il aussi vite qu'une formule 1 pour faire le trajet aérien en moins de dix heures ? Est-ce que, si les gardes étaient à deux sur le tapis, c'était pour se relayer quand l'un d'entre eux voudrait dormir ?

De toute façon il devait déjà faire nuit dehors, avec l'hiver.
Au total, Alma avait compté à partir de son téléphone portable, le voyage prit sept heures.
On sous estimait vraiment les tapis.

Mais en résultat ils arrivèrent à Uagadou au beau milieu de la nuit. À très exactement minuit vingt trois, heure locale.
Elle avait très peu dormi.
Mais elle était trop survoltée pour s'en rendre compte.

Autour d'elle, tout était noir, le ciel était couvert.
Mais dans la distance, ça et là contre ce qu'elle devinait être les versants de la montagne qui abritait la gigantesque école de magie et toutes les boutiques qui avaient dû s'y greffer, elle voyait des lumos ou des torches qui donnaient au lieu le même air mystique, presque moyenâgeux, terriblement magique qu'à Poudlard.
Sauf qu'en prime, les faibles lueurs découpaient dans la nuit les silhouettes d'une végétation abondante, et de temps en temps une ombre humaine se faisait voir le long des piliers, des dizaines de mètres au dessus d'eux.

Impossible de comprendre la forme globale d'Uagadou dans la pénombre.
Poudlard était un château gothique à l'architecture parfois incohérente, mais Uagadou était taillée à même la roche.

"La piste est là." 

Un des gardes frappa contre le sol dans une gerbe d'étincelles, et petit à petit, des plantes s'ouvrirent sur une lumière douce qui rappelait plus celle d'une lanterne que celle d'un ver à soie. À peu près tous les mètres, elles jalonnaient un chemin court, qui débouchait sur l'entrée d'une grotte.

"J'ai du mal à croire qu'on soit arrivés.."
Alma souriait, les lèvres tremblant autant du froid soudain qui régnait dans les montagnes que de la fatigue et de l'adrénaline. 

Elle ne percutait pas, et pourtant son cerveau enregistrait tout. 
Elle n'était pas près d'oublier. 
C'était la première fois depuis un mois et demi qu'ils retournaient réellement dans la société sorcière sans y être des parias, et malgré toute l'affection qu'elle portait à l'Espagne qu'elle avait quitté dix heures plus tôt, il lui semblait n'avoir jamais été plus à sa place que parmi les lueurs énigmatiques et les ombres portées du monde des sorciers.



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Cadix.

Revenir en haut Aller en bas
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Sujets similaires
-
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Quel a été le meilleur jeu de plateau auquel vous avez joué pendant l'année 2009-2010 ?
» Astuce: voir l'année des messages
» Drop coffre des Mineurs Sombres
» Faits qui m'interpellent et souhaits bonne année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: La Chambre des Jeux :: RP sans MJ :: Univers Harry Potter-
Sauter vers: