LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 30  Suivant
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Jeu 26 Oct - 23:03
"Tu veux que je colle ton lit au mien Nana ? Ça me manque de te faire des câlins et qu'on se réveille le matin en roulant et en tombant des deux côtés."




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aeryn
Voir le profil de l'utilisateur

L'alcoolique qu'on connait tous au moins un peu




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Jeu 26 Oct - 23:05
"Oui je veux bien mais ne prend pas toute la place hein"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Jeu 26 Oct - 23:07
Chimene sourit.

"Mais non, je suis toute petite, surtout face à tes attributs imposants."

Elle utilisa un accio pour attirer le lit d'Anna vers le sien.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Jeu 26 Oct - 23:10
Danaël se transforma en faucon en serrant les dents sous la douleur. Une petite plainte se fait entendre, moins de place il prenait, plus il aurait de place pour s'étendre.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 15:04
Que le groupe ait bien dormi ou non, il est probablement réveillé par les rayons du soleil qui passent sans merci à travers le mur absent. Tôt dans la matinée, vous entendez la serrure s'ouvrir, et une femme à l'air sympathique apparaît derrière la porte.

"Bonjour. Vous avez bien dormi ? Je suis chargée de vous montrer le réfectoire, du moins, si vous voulez. Vous devez avoir faim après tout ce qu'il s'est passé. Vous n'êtes pas les premiers réfugiés, alors vous devrez manger à leur table", annonce-t-elle dans un anglais parfait, bien qu'elle ait l'accent de la région.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 15:40
Pour une fois, Graham avait passé une bonne nuit, en boule sur le corps de sa camarade. Il était encore en train de dormir lorsque qu'une dame le réveilla. Il devait faire jour...
Graham capta qu'elle parlait d'un réfectoire... La seule reponse qu'il donna fut un baillement qui décrocha avant de replonger sa tête sur la poitrine d'Alma, en se couchant sur le dos.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 15:44
Danaël se réveilla et éternua en forme rapace, ce qui doit être un petit son aigu et discret. Il avait encore sommeil mais un petit rhume avait fait son apparition . Même en faucon, ses yeux sont explosés. Danaël resta emmitouflé dans les draps qu'il avait froissé pour en faire un semblant de nid.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 16:01
Alma avait fait l'effort de dormir sur le dos, puisqu'elle était devenue un panier à chat honoraire, même si elle n'avait pas l'habitude. En plus le lit était assez peu confortable, il fallait le dire...

Elle se réveilla assez vite face aux rayons du soleil. Évidemment, les élèves devaient se lever aux aurores.. 
Quelques secondes, elle resta perplexe devant le chat qui bâillait contre sa poitrine.
C'était beaucoup plus perturbant que ce à quoi elle se serait attendu.
C'était Graham. Mais c'était aussi un chat.
C'était censé être son petit ami, mais c'était aussi un chat.
Et un chat qui profitait de sa situation comme un humain, surtout !
Cette situation était beaucoup trop improbable pour son cerveau à peine réveillé, il encaissait mal la possibilité que, par extension, elle couchait avec un chat.

"Tu veux rester dormir plus longtemps ? Il va falloir qu'on aille se préparer à voir le directeur, mais je peux te ramener à manger.."

En plus il avait la taille appropriée pour dormir sur le coussin et pas le matelas inconfortable, lui.

"Mademoiselle, les animaux de compagnie européens, oiseaux mis à part, ne sont pas tolérés dans l'enceinte d'Uagadou, il faudra le laisser dans la chambre.." soupira leur guide d'un air désolé, mais pas non plus très déterminé à faire respecter le règlement.



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 16:24
Graham miaula un peu et se detransforma derrière le paravant, juste le temps d'attraper quelques sous-vêtement et les enfiler.
Il sortit sans trop vraiment de pudeur devant la dame, qui avait du en voir d'autre vu son regard un peu surpris mais blasé.
"Je ne suis pas un chat..."
dit-froidement en essayant d'attraper une chemise dans une valise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 16:31
L'air de rien, pendant que la femme avait détourné le regard, elle se leva et poussa d'un mouvement de baguette contre la main de Graham les vêtements qu'il cherchait à tâtons.
Elle était obligée de mettre trois fois la quantité nécessaire de volonté pour exécuter des sorts simples, mais ça se faisait, petit à petit. La baguette s'y habituait difficilement.

Elle même avait dormi plus ou moins habillée, et saisit des vêtements de rechange, qu'elle garda à la main. Rusard-du-coin avait bien parlé d'une douche avant de voir le proviseur.

Elle alla réveiller ceux qui n'avaient pas réagi jusque là, pour que tout le monde puisse aller manger. Et prendre une douche. Surtout la douche.



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 17:10
Chimene avait la tête enfouie dans la poitrine d'Anna et n'avait pas envie de bouger, mais comme elle ne voulait pas ignorer leur guide et qu'elle avait faim, elle se leva quand Alma vint la "réveiller". Encore toute habillée, elle eut une terrible flemme à l'idée de changer de vêtements -le côté fugitive lui avait fait perdre une partie de ses habitudes hygiéniques- et elle mit simplement un coup de brosse dans sa tignasse avant d'attendre les autres.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 17:18
Danaël se leva, essaya de s'étendre en faucon et essaya de prendre son envol avant de se manger le sol. Il se détransforme en grognant et en pestant. Il a les yeux explosés, le nez pris et les cheveux roux dans le vent. Il prit son haut qu'il remit et laissa ses cheveux comme ils sont.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 18:26
Graham remercia Alma de l'avoir aider et saisit sa veste en velour pourpre tirant sur le violet avant de se relever. Il trouva rapidement ses lunettes sur le lit et suivit à l'oreille les pas d'Alma, qui, il l'avait compris, aller se doucher.
Il fit de même et resta de longue minutes sous une eau chaude dont il profita largement, se détendant et sentant sa magie l'envahir de nouveau(9).
Il etait retablis presque à 100%... Juste ses yeux refusaient de répondre même si il savait à présent que ça ne serais que passager vu la douleur à l'oeil qui se manifesta assez vite quand il essayait de regarder une lumière intense. Ses yeux captaient les images mais le cerveau refusait de les traiter... Ça resterait comme ça plus ou moins longtemps pensa t'il en reprenant un cachet de codéine pour apaiser la douleur de son dos.
Il s'habilla rapidement en prenant tout de même soins d'ajuster les vetements qu'il ne voyait pas. Mais normallement, dans sa valise, la première chemise était blanche et le pull qu' il mit par dessus bleu marine avec des bouloches rouges blanches et bleu un peu plus clair. De loins, ce pull ressemblait à un cosmos. Il enfila sa veste pourpre iridescente par dessus et rejoignit les autres après avoir enfiler un pantalon a carreaux gris clair et blanc.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 18:38
Danael se releva difficilement et vient s'asseoir sur son lit. Il se tient ensuite les tempes et essaya de ne pas trop renifler. Il essaya de trouver du retard un paquets de mouchoirs sans succès.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 18:57
La dame embarque donc le groupe vers les douches, qui se situent plus bas dans la montagne creuse, tout près des dortoirs.
Le même bruit de rivière souterraine se fait entendre, mais au moins les douches sont séparées, ont de l'eau chaude, et ressemblent à des douches. 

"A partir de la cinquième année, les élèves ont accès aux sources chaudes. Ils n'ont généralement pas beaucoup de temps pour en profiter cela dit."
La guide montre un chemin qui semble descendre un peu plus bas dans la vallée, elle même visible depuis le couloir aussi bien isolé que les chambres.

Alma sortit de la douche dix minutes après y être rentrée, ne souhaitant pas faire attendre la dame qui devait les emmener au réfectoire. Évidemment sa baguette se rebella quand elle voulut l'utiliser pour se sécher les cheveux.

"Si vous vouliez bien me suivre pour aller au réfectoire maintenant."



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Ven 27 Oct - 20:28
Danaël prit lui aussi sa douche rapidement. Il était faible, il ne se sentait pas bien. Il éternua à plusieurs reprises. Il s’habilla le plus sobrement possible et passa un voile devant ses yeux de malade...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Halsing
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 13:41
Graham suivit le petit groupe a travers les couloirs qui raisonnaient sous leurs pas. C'était incroyable le silence qui pouvait régner ici...
Mais tout ce calme ne dura pas longtemps puisqu'à mesure qu'ils descendaient vers le premier étage, un brouhaha commença à se manifester. Le jeune homme dû déployer des trésors de concentration pour continuer à se guider grâce au bruit des pas de son camarade.
La réverbération disparu et le bruit se fit encore plus fort. Ils-y étaient... La salle commune de toute l'école devait être immense à en juger la disparition subite de la reverb. Un courant d'air frais effleura son visage de face. Il y avait des ouvertures face à la porte. Multiples d'après le jeune homme.
"Les rescapés sont situés près des mur. C'est la que nous allons la première fois. Mais vous pouvez vous mêlé aux autres sinon... Sauf les jours d'examen ou vous ne les trouverais pas. Les déjeuner sont apporté dans les dortoirs lors des grands test"
Ils firent une 60 aine de pas un peu laborieux jusqu'au mur, qui dégageait une douce chaleure magique. Graham soupçonnais celui-ci d'être la roche de la montagne à nue. Elle était douce et lisse comme une paroie de grotte, mais peu travaillé. Parfois ses doigts croisaient des plantes grimpantes. Pas du lière... une autre forme de plantes plus exotique.
La dame fit s'arrêter le groupe et le fit s'asseoir.
"Ici les déjeuné sont personnalisés. Pensez a quelquechose et vous l'aurait. Mais attention aux abus... Beaucoup d'histoires traînes sur ceux qui ont été trop gourmand. Bien... à plus tard. "

Elle s'écarta du groupe et les laissa seuls autours de la table, avec d'autres élèves rescapés. 7 ou 8 vu le taux de parole assez faible par rapport à la table d'à côté d'ou s'echappaient des vociferations en langue étrangère.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 15:16
Danaël ne regarde rien et suit le mouvement. Il se laisse tomber sur un banc et pense très fort à du sirop pour la gorge. Le sirop souhaité apparut et Dan avala 2 cuillères de cette mixture. Il pensa ensuite à un café noir qui apparue fumant, deux petits morceaux de sucre viennent se placer sur le côté ainsi qu'un carré de chocolat.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 15:25
Alma fit un rapide décompte. Sept autres réfugiés, ceux qui parlaient ayant un fort accent américain. Personne qu'elle ne reconnût comme ressortissant de Poudlard.
En bout de table, là où ils venaient de s'asseoir, une fille plus jeune regardait ses camarades d'un air perdu, elle devait avoir quatorze ans tout au plus et n'avait l'air de connaître personne. 

À leur arrivée, les trois américains les plus bavards avaient lancé quelques exclamations qui s'étaient répandues à travers tout le réfectoire comme une traînée de poudre. 

"Holà, voyageurs, bienvenue parmi nous !, entama le premier d'un ton grandiloquent.
- Avez vous fait bonne route, camarades ?, pour l'emploi du mot particulièrement connoté, le second arracha un rire à ses comparses, même les plus discrets, la jeune fille mise à part.
- En tout cas ça fait du bien de doubler les effectifs d'expatriés ! Si on m'avait dit que je me ferais virer de mon propre pays et que j'irais trouver refuge en Afrique.."

Les cris et applaudissements cessèrent petit à petit dans le réfectoire alors que des adultes venaient demander aux adolescents échauffés de se calmer. 

"On a aussi été accueillis comme ça, prenez pas la grosse tête." blagua le premier. "Sont tous un peu sur les nerfs, ça leur fait plaisir, surtout que vous êtes nombreux. C'est quoi vos noms ? Vous avez l'air d'en avoir vu de belles sur le chemin avant d'arriver, vous êtes sûrs d'avoir dormi ?"

Autour d'eux, des dizaines de paires d'yeux étaient fixés sur leur table. 
Alma sortit son dossier en sentant arriver la ronde des prénoms, pour noter les identités des autres rescapés et les informations qu'ils pourraient avoir sur d'autres élèves fugitifs. 

"Je m'appelle Alma."
Au bout de quelques secondes perdues dans la relecture de ses notes, elle ajouta avec un léger sourire :
"Ravie de vous rencontrer."

Elle regarda autour d'elle. Il y avait beaucoup d'européens dans la salle, malgré une grande majorité africaine, et elle se demandait quelle place les nouvelles d'Europe et d'Amérique prenaient dans le journal local. Si l'histoire de leur fuite avait fait écho en Europe, était-elle parvenue jusqu'ici ?


Elle fit apparaître une cuisse de poulet grillée aux épices et des brochettes caramélisées.
C'était le petit déjeuner, mais son dernier repas complet remontait au sushi de la veille.



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 16:36
Chimene eut une réalisation en entendant les américains ; elle se demanda si elle était aussi gueularde qu'eux. Ce stéréotype avait-il un fondement dans la réalité ?

"Chimene. Vous venez d'Ilvermorny ? Le Massachusetts me manque parfois. Enfin, pas trop non plus. Il se passe quoi là-bas ? C'est vraiment la merde à ce point ?"

Elle fit apparaître une boîte de chez Dunkin'Donuts. Non seulement histoire de renforcer encore plus les stéréotypes, mais aussi parce qu'il y en avait partout à Boston, et que rencontrer d'autres américains l'avait poussée à y penser. Ce n'était sans doute pas le plat le plus consistant, équilibré, ni bon pour la santé, mais elle s'en fichait complètement.

"Je ne sais pas ce que t'as entendu", répondit l'un d'entre eux, "mais je suis quasi sûr que c'est pire. Certains nés-moldus ont carrément fui avec leur famille, je veux dire, ceux qui n'ont aucun lien avec la magie, parce qu'ils ont eu peur des extrémistes. Y en a qui ont été envoyé à Azkaban pour ça. Parce qu'ils fuient pour éviter d'avoir à se recenser et qu'ils impliquent des moldus, d'après les mangemorts..."

Chimene soupira. Elle se doutait déjà de tout ça, mais cela ne coûtait rien de demander. Elle regarda la petite fille à part avec insistance. C'était le genre de personnes qu'elle aurait abordé en priorité si elle avait encore été à Poudlard, différence d'âge ou pas, mais aujourd'hui, elle n'était pas sûre qu'elle en avait envie. Elle ne saurait pas mettre le doigt sur le pourquoi. Sans doute qu'elle n'était pas ici pour se faire des potes, ou qu'elle était trop crevée pour avoir envie d'être sociable. Sans doute les deux.

De toute façon, elle n'eut pas le temps d'y penser avant de voir le type de la veille, celui qui lui avait donné un terrible mal de crâne, arriver et se poser tranquillement à la table comme si de rien n'était. Cela devait signifier qu'il avait passé les tests, et vu la tête qu'il tirait, ils avaient probablement duré une bonne partie de la nuit, à se demander pourquoi il n'allait pas plutôt dormir. Il avait fait apparaître une salade de mâche avec du saumon. C'était beaucoup trop pour Chimene.

"My, c'est que je ne reconnais personne ici. A part vous, bien entendu. Je vous ai manqué ?"




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 17:20
Danaël glissa un mot vite fait à Chimène, il avait trop mal à la tête et à la gorge pour parler. C'était un texte disant qu'il est désolé. Mais comme il n'a plus toute sa tête avec sa maladie, c'est un peu brouillon.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chayes
Voir le profil de l'utilisateur
http://damlierre.tumblr.com

Maître des Jeux/Quelqu'un a dit ellipse ?



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 17:36
"Assieds-toi, le british !", fit l'un des trois bavards en faisant une place à Adrian. Ils étaient visiblement agréablement surpris qu'il y ait encore des nouveaux venus.
Malheureusement pour lui, il n'eut droit qu'à quelques bruits de bienvenue, les élèves du réfectoire s'étant calmés sous l'impulsion des surveillants.

"Ça va, on a tenu le coup.", commenta Alma à la question d'Adrian. "Je suppose que ça s'est assez bien passé. Tu as aussi rendez vous avec le directeur ?"

Elle allait faire la remarque qu'ils avaient dû beaucoup lui manquer pour qu'il ait de telles cernes, mais se rappela qu'elle n'était pas forcément très fraîche non plus ce matin.
Un des américains reprit :

"Moi c'est Spencer, eux, c'est Charles et Victor. De bons prénoms de non-majs." Il désigna ensuite tour à tour les quatre autres adolescents attablés. "Heather, Ravi, Mary.. et celle que tu regardes Chimène, c'est Alice. Elle aligne pas deux mots d'anglais, c'est une née non-maj de Beaux-bâtons. Elle doit manger avec nous mais en pratique elle reste avec les francophones de l'école, il y en a beaucoup."

Alma avait noté tous les noms en mangeant ses brochettes. Une Alice figurait dans sa liste de fugitifs de Beaux-bâtons, récupérée dans la Gazette française.

"Alice Leitman ?"

La jeune fille opina, aussi étonnée que les autres, tandis qu'Alma barrait son nom de la liste.
Elle n'avait pas envie d'écorcher la langue de Molière à essayer de lui parler, alors elle écrivit quelques mots sur une feuille pour lui dire qu'elle comprenait le français et que c'était la langue maternelle de deux de ses camarades. Elle hocha de nouveau la tête en souriant à demi, mais sans aller jusqu'à ouvrir la bouche.



"Si vous continuez de penser que ce rocher ne devrait pas voler, il risque de vous entendre , de s'en convaincre, et vous allez finir par avoir raison."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Morrigann
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales



MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 18:37
Chimene haussa un sourcil et lut le papier. Il devait être drôlement fatigué pour avoir écrit ça, mais l'intention y était, c'était déjà cela de pris. Elle sourit gentiment à Danaël en pliant le papier pour le ranger dans la poche de son pantalon, puis prit une grande bouchée de son deuxième donut. Elle n'allait pas en gâcher.

Adrian, lui, eut un petit rire devant un si bon accueil. Cela lui faisait sans doute plaisir de retrouver un endroit qui semblait rayonner de bonne humeur, même si ce n'était qu'en apparence. Il ne se fit pas prier pour s'asseoir, et n'attendit même pas d'être à la table avant d'avaler une bouchée de sa salade. Puis, il se décida à répondre à Alma.

"Certes, et je devrai encore passer certains tests régulièrement pour s'assurer que certaines... idées ne me viennent pas, mais il fallait m'y attendre, j'imagine. J'ai tout de même droit au statut de réfugié et je m'en réjouis."

Il frappa dans ses mains.

"Enchanté, Charles, Victor, Heather, Mary, Ravi et Alice", récita-t-il religieusement. "Adrian. Par ailleurs, Mary est le prénom de ma sœur ; n'y faites pas attention, je trouve seulement cela amusant."

Elle lui sourit et il lui rendit le double. Chimene, elle, regrettait un peu de n'avoir appris aucune autre langue, mais ce n'était pas non plus comme si le cursus de Poudlard le permettait, à moins de le faire sur son temps libre.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Dea_aurora
Voir le profil de l'utilisateur
http://www.eldarya.com/#/player/profile/Dea_aurora

Toi, on sait que tu as un tonneau à ton nom !




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 18:40
Elladora était installée derrière une belle assiette couverte d’œufs brouillés, d’œufs au plat, de bacon, de saucisses, de tomates et d'une petite portion de haricots. Pour faire passer le tout, il y avait un verre et un pichet de jus d'orange concentré. Elle lorgna un instant sur les douceurs qu'avait fait apparaître Chimène mais se ravisa. Certes il fallait profiter de cette chance d'avoir un bon repas mais elle n'avait pas envie d'être malade. Et il y avait déjà beaucoup dans son assiette.

-Bon... J'espère que le directeur est sympa...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou Sam 28 Oct - 19:42
Danael sourit au sourire de Chimène puis il reprit sa tête dans ses mains. Il avait tellement mal à la tête.

-Pitié, faite qu'il soit plus sympa que celui de Russie. Sinon je vais tous péter...

Danael prit son café du bout des lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LES ANNÉES SOMBRES: Uagadou

Revenir en haut Aller en bas
Page 3 sur 30Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 30  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: La Chambre des Jeux :: RP sans MJ :: Univers Harry Potter-
Sauter vers: