La magie du temps - Poudlard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: La magie du temps - Poudlard Dim 8 Avr - 10:53
-Et c’est ainsi que les runes grecques sont le précurseur des glyphes romano-celtique. N’oubliez surtout pas que toute la magie runique que nous utilisons aujourd’hui vient en quelques sortes des travaux d’Archimède, Socrate et surtout Médée…


Le roux se tourne ensuite vers ses élèves en fermant les yeux avant de les rouvrir. Il aimait bien cette classe de 3ème année, pas bavarde, intéressée, mais avec quelques fouteurs de troubles. Il s’appuyant ensuite sur son bureau en croisant les bras.


-Bien, pour la semaine prochaine, lisez-moi le chapitre sur les runes celtiques, vous devrez faire une analyse runique la prochaine fois. De plus, je veux une dissertation sur l’utilisation des runes celtiques ou grecques dans la vie de tous les jours. Vous me la rendrez dans deux semaines, sans délai supplémentaire. Je vous souhaite un bon courage, si vous avez besoin d’aide, je serai surement dans mon bureau.

Danaël termina son discours en claquant des mains. Tous ses élèves commencèrent à se lever et à ranger ses affaires. Dire qu’il y a quelques années, il était à leur place. Il les regarde avec un brin de nostalgie. Tandis qu’il pensait à ses dernières années, il vit approcher 2 étudiants… Ah Van Meillers et Gordon, deux questionneuses récurrentes. Il se leva et les invita à parler.


-Monsieur Morgan, pourquoi dite vous que les travaux de Médée ont permis la formation de l’alphabet runique méditerranéens ? Pourtant, on utilise le latin aujourd’hui…

-Dans l’histoire des langues, le latin vient après le grecque certes. Mais c’est grâce à l’utilisation des premières runes qu’on forme aujourd’hui nos runes. Nous devons beaucoup au grec comme les romains devaient beaucoup à leur homologue antique. Bien, si vous avez d’autres questions, je serai dans mon bureau.

Dès que ses élèves furent tous partis, il s’étira et prit forme de faucon avant de s’envoler dans les couloirs pour rejoindre son bureau. Dès qu’il fut à l’intérieur, il fut à moitié surpris de voir la nouvelle professeure de transformation à l’intérieur. McGonagall étant la nouvelle directrice depuis la libération de Poudlard, il fallait un ou une remplaçante. Elise Kromy, une brunette à lunette d’environ 28 ans, célibataire, sans enfant et un brin amoureux de Dan. Danaël rentre à l’intérieur de son bureau, une pièce assez mal rangée avec des dossiers à même le sol. Il y avait aussi des plumes recopiant des textes lévitant dans les airs. Il lança son manteau sur le porte manteau. Au fond de son bureau, une peinture de ses parents était accrochée. Ses deux parents sont morts pendant la guerre, mais il ne préfère pas en parler. Mais il a fini de les pleurer depuis un an. Au centre de la pièce, trônait son bureau avec son invité dessus.

-Elise, tu sais très bien que je dirai non, alors pourquoi ?


-Qui ne tente rien n’a rien, Danaël et surtout l’espoir fait vivre… Tu es toujours aussi organisé à ce que je vois.

-Et ce n’est pas près de s’arranger…

 Dan passa de l’autre côté du bureau avant de s’asseoir sur sa chaise. Il avait devant lui une tonne de feuille, mais on pouvait entre apercevoir des photos vivantes, deux sont sur ses amis d’infortune et la troisième est sur Chimène. Il se pencha ensuite et regarde Elise. Celle-ci abaissa le cadre de Chimène.

-Tu sais qu’elle ne reviendra pas, pourquoi tu te fais encore du mal comme ça ?


- « L’espoir fait vivre » on va dire, mais cela est privé Elise.

Il sortit de sa poche une flasque d’alcool. Il a commencé un peu à boire après la fin de la guerre. Mais il ne se saoule pas pour autant. Il aime juste ce petit gout, mais préfère ne pas le faire devant ses élèves.


-Changeons de sujet, tu as des nouvelles concernant la disparition de certains ouvrages et potions ?

-Malheureusement non, les surveillants cherchent parmi les élèves mais il ne trouve rien, ni dans la salle sur demande. Si on ne trouve rien, on doit appeler les Aurors, c’est quand même des potions assez puissantes. Pourquoi Rogue garde toujours ce genre de potions dans sa « pharmacie » ?



-Je n’en sais rien, Rogue a toujours été imprévisible. Depuis, plus de 10 ans en tout cas… 

Danaël se gratta les cheveux. Niveau physique, il n’avait pas changé. Il a toujours sa barbe de 10 cm mais ses cheveux sont revenus à la normale, soit assez cours. Ses runes corporelles n’ont pas pris une ride. De plus, il s’habille avec un pantalon, un veston, une chemise et une cravate mauve, au couleur de Poudlard. S’il continue comme ça, il risque de rester à Poudlard longtemps et même d’être le directeur de Serpentard quand Rogue prendra sa retraite.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neo-Ic
Voir le profil de l'utilisateur

Le (pseudo) riche qui paie des tournées générales




MessageSujet: Re: La magie du temps - Poudlard Lun 9 Avr - 19:54
La journée passa assez vite, Dan continua à discuter avec Elise comme deux collègues. Il le savait bien qu’elle voulait être plus que de simples collègues. Il était dans une impasse. Le roux n’a jamais été bon en relationnel, ni en sentimental. Il se souvient que c’était Chimène qui avait fait le premier pas. Ce pas était aussi le dernier. Dès que le soir tomba, Elise retourna dans ses appartements. Danaël s’en voulait, il la voyait folle de lui. Mais il aimait une autre personne qui ne doit plus l’aimer. Il se posa devant la fenêtre. Il se souvient de la guerre de Poudlard, le feu, les cris, la haine. Il était là, dans la salle de l’horloge, contre Ivanor. Il avait lamentablement perdu, même avec ses runes. Il toucha son flanc, cette vilaine blessure lui fait encore mal. Ivanor a prit la fuite, le lâche. Dan s’en voulait de ne pas l’avoir attrapé, ni tué. Mais il l’avait au moins bien amoché, il doit maintenant boiter l’animal. Il but une dernière gorgée d’alcool fort, puis il glissa sa flaque dans sa poche. Il laissa ensuite son manteau dans son bureau. Il pesta et prit la direction de son appartement. Il dévala les marches, s’arrêtant à un endroit, sans trop de sens pour les autres. Mais pour lui, c’est symbolique, il évita. C’était là où ils sont morts, là où ses parents finirent leur jour ensemble. 

Il se tourna ensuite vers sa chambre. Personne n’y entre, même pas Rusard. Il se pencha regardant si personne ne se trouve dans le coin et entra. Sa chambre est assez sobre, mais sur le mur était accroché un tableau en liège inondé de photos et de fils de laine de différentes couleurs. En défaisant sa cravate et son veston, il s’avançait vers le tableau. Chaque lien avait un sens, découvrir où se trouve Ivanor. Le slave lui en voulait, il l’associait à tous ses problèmes. Il le voulait mort, et d’une mort douloureuse.

Il prit une chaise et s’assit à l’envers. Il était proche du but, mais pas assez encore. Il y réfléchit encore pendant de longues minutes avant de s’y résigner. Il n’y arriverait pas cette nuit. Il alla prendre une douche laissant ses habits trainaient pour le moment. Sur le long de son flanc, une large cicatrice vient pourfendre sa chair. Elle avait du mal à guérir, plus il la regarde, plus il se dit qu’il était trop faible à cette époque. Après une douche et avoir ranger ses affaires, il se coucha, seul, avec comme seul compagnie la nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les énigmes qui font passer le temps
» Solitary Sojourn ou la magie du bleu
» Comment passer fm en un rien de temps, soit en moins de 24H
» regne par decret et un temps de corbeaux
» Maxime Chattam. Le sang du temps... ATTENTION SPOILER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: La Chambre des Jeux :: RP sans MJ :: Univers Harry Potter-
Sauter vers: