[Fanfiction ] L'ombre des Obsidiennes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: [Fanfiction ] L'ombre des Obsidiennes... Mer 4 Fév - 18:36
Oyez, Oyez jeunes gens !


Bienvenu dans cette partie de la Taverne où je viens vous conter quelques histoires.


Ici ce sera le début d'une fanfiction sur le thème d'Eldarya mais j'en ai bien d'autres à vous partager.


Je vous préviens tout de suite je commence beaucoup d'écrit sans les continuer et sans les finir donc si cela vous plaît il va falloir le dire pour me motiver !


Sur ce bonne lecture :

Disponible :
-prologue complet


Spoiler:
 
L'ombre des obsidiennes...









Il faisait nuit, le Seraphin et les habitants s'étaient couchés depuis plusieurs heures et dormaient, paisibles, il devait bien rester quelques habitués au sang mêlé d'alcool, traînant dans les tavernes d'Eel. Des gardiens aussi, les protecteurs de ce monde habitués à ces rondes nocturnes et veillant au bien être de la cité, l'œil aux aguets, l'esprit vif, la determination sans faille et la fatigue de ces nuits de relais... mais pas trop !





Le silence régnait sur la jolie cité de Cristal depuis quelques heures déjà, parfois coupé du cri l'ointain d'un familier ou du chant maladroit et bruyant d'un videur de choppe lorsqu'il quittait le lieu de soif pour retrouver, non sans se perdre en route, le chemin de son domicile et sans nul doute de son lit. Le ciel brillait, l'éclat parfait des étoiles comme une parrure sur la voûte céleste, et était parfois traversé de rubans aux couleurs chatoyantes : les aurores de l'Est d'Eldarya. 







Éel, la ville centrale et ses quatres gardes réunis dans un palais majestueux trônait à l'extrémité d'une falaise, plusieurs dizaines de mètres au dessus de la houle marine dont la force du vent traînait les embruns jusque dans les ruelles.





Éel, la ville centrale et ses quatres gardes réunis dans un palais majestueux trônait à l'extrémité d'une falaise, plusieurs dizaines de mètres au dessus de la houle marine dont la force du vent traînait les embruns jusque dans les ruelles.





   Au quartier général, le centre d'Éel, là où des hommes et des femmes braves défendent la cité en permanence, les gardiens dorment. Seuls les gardes et un petit groupe haut placé reste éveillés à cette heure tardive. Dans la majestueuse salle du Cristal, lieu de protection du mineral bleu, source de puissance magique d'Eldarya, une femme et six hommes discutent vivement. Tous sont des faerys, des êtres portant la magie dans leurs veines. La femme, l'expression légèrement agacée, mène le discours et semble diriger l'Assemblée. Ses oreilles noires d'animal forestier sont dressées sur sa tête, trahissant son inquiètude, de longs cheveux noirs descendent souplement du sommet de son crâne jusqu'à ses hanches se perdant dans des teintes turquoises. Allant de paire avec ses oreilles, neufs queues de renard noires à la pointe bleue partent du bas de son dos, ne mettant aucun doute sur sa noble nature de Kitsune. Vêtue d'un juste-au-corps bordeaux et perchée sur des chaussures à l'epaisse semelle de bois, la femme est la dirigeante de la garde. Une Étincelante, sage et déterminée, et chef des trois autres gardes depuis plusieurs années. L'homme à sa droite, est justement placé. Haut de plus de deux mètres et fortement musclé, le colosse au teint sombre est le bras droit de la kitsune. Il ne parle pas, seuls quelques grognements sortent de son visage proche de celui du phacochère. Cinq autres hommes leurs font face : un elfe à la longue chevelure d'azur, les yeux pétillant, une sacoche porteuse de potions étranges nouée à la taille, un puissant guerriers plus silencieux, yeux d'or cheveux d'ivoires et lourde armure, un homme possédant une longue corne sur le front et une queue presque chevaline, livre en mains, timide, un autre plus sûr de lui vêtu d'une combinaison dans des teintes neutres relevée de vert parlant sagement et le dernier, l'air blasé, son unique oeil regardant la scène qui se déroule dans la pièce, vêtu d'un kimono et tapis dans l'ombre. Tous semblaient parler d'un événement survenue en début de soirée, un presage mystérieux qui pourrait bouleversé la vie Eldaryenne :





- L'oracle ne se manifeste pas pour rien Ezarel ! Ce n'est pas une visite de routine, dit la kitsune à l'intention de l'elfe bleu.





- Non mais ça va... Je rigole !, repondit celui-ci.





-Le moment est mal choisi pour la plaisanterie..., ajouta le guerrier. Pour ma part, je ne pense pas que l'Oracle veuille nous prévenir d'un danger... J'ai été témoin de quelque chose ce matin, il me semblait avoir rêvé mais cette apparition me fait changer d'avis.





Tous se tournèrent vers le guerrier, supris. La chef étincelante, s'avança vers le chef de la garde d'Obsidienne.





-Que s'est-il passé ce matin Valkyon ?





-Et pourquoi n'as tu pas averti les gardes ou au moins Miiko? , ajouta l'homme licorne.





- Je me suis levée à l'aube pour m'entraîner et ranger les équipements, commença Valkyon, il y avait un vieux bouclier qui trainait depuis quelques temps déjà dans la salle des blasons donc je m'y suis rendu pour aller le remettre à sa place. Comme d'habitude le soleil passait par le plafond de verre et illuminait les quatres emblèmes de nos gardes mais à un moment une ombre s'est déplacée dans la lumière...





- Une ombre ? Il y avait quelqu'un ?, demanda l'homme à l'oeil unique qui s'avérait etre le chef de la harde de l'Ombre





-Non pas une forme humaine juste un... Un ruban d'ombre qui se déplaçait dans la lumière entre les blasons. Il s'est approché du blason d'obsidienne et est entré dans son cœur, au centre de la roche écarlate. Elle s'est alors mise à briller fortement, diffusant dans la pièce sa couleur chatoyante.





-Comment as tu pu prendre ça pour une hallucination ?, hurla alors la dite Miiko.





-Je venais de me lever, il faisait sombre... Et je ne savais pas qu'une chose pareille était possible donc j'ai cru rêver, repondit le guerrier impassible.





Le silence s'installa dans la pièce, les événements racontés par chef des Obsidiennes avait sans doute un lien avec l'apparition de l'Oracle du Cristal et le petit groupe réfléchissait à la signification que pouvais avoir ces deux apparitions et leur lien.     





  L'homme licorne, se mit à feuilleter le gros livre qu'il avait entre les mains puis inscrivit quelque chose à la plume à la suite d'une longue liste. Le grimoire était protégé d'une épaisse couverture en bois ornée d'arabesque dorées. Un ruban de soie pourpre dépassait d'entre les pages jaunies du grimoire. Sur la tranche du livre, une calligraphie étrange indiquait en lettres violettes "Histoire des terres du Cristal". À l'intérieur, tous les plus grands événements d'Eldarya était répertoriés et datés depuis des milliers de générations de faery. Chaque guerre, chaque catastrophe naturelle, chaque apparition, chaque découverte, chaque nouveau chef de garde était placés chronologiquement dans ce livre tenu par les gardiens bibliothécaires dont Keroshane, l'homme licorne, était actuellement le chef. Faisant briller la corne qui se dressait au milieu de son front, Keroshane fit tourner les pages du livre sans y toucher. Elles défilaient à grande vitesse comme si l'homme cherchait par magie une vieille information. Mais au bout de cinq minutes de recherches sabs résultats, il abandonna.et declara en s'avançant :





-Il n'y a rien de tel d'écrit dans l'histoire d'Eldarya Valkyon, je ne vois pas du tout ce que signifie la chose que tu as vu... C'est très étrange...





-Cette histoire prends une tournure très étrange, dis le jeune homme combinaison.





Le colosse approuva d'un grognement tandis que Miiko se tournait vers le chef des Obsidiennes.





-Valkyon il faut renforcer la sécurité !, dit-elle enfin. J'au un mauvais pressentiment, l'Oracle apparaît sûrement pour quelque chose et si c'est un danger nous devons le prévenir. Je veux que tes guerriers soient partout !





Elle se tourna vers l'elfe au cheveux bleu et  vers l'homme à l'oeil unique :





- Ezarel, dit-elle au premier, prépare des potions d'attaques dans le doute... Er de soins aussi ! Quand à toi Nevra, dit elle au second, je veux que toi et tes hommes surveillent la ville de la façon la plus discrète..





L'elfe soupira fortement provoquant un regard exaspéré de la chef tandis que le dénommé Nevra, remettant en place son kimono acquiesça sans un mot.- C'est très étrange tout de même..., murmura Valkyon.
- Oui et ton histoire d'ombre ne fait qu'amplifier mon mauvais pressentiment, ajouta la kitsune.
Les 3 chefs de gardes observaient la Kitsune, elle avait généralement un don pour ces choses là. Jamon, le bras droit de celle-ci poussa un grognement à l'intention de sa chef qui la tira de sa rêverie.
-Exécution ! cria t-elle aux 3 hommes. La survie d'Éel est peut-être en jeu !
Ezarel et Nevra sursautèrent à l'ordre de la jeune femme et filèrent, Valkyon, impassible quitta la salle d'une démarche forte.
-Miiko ?, demanda alors Leiftan, ne pensepenses-tu pas que l'homme masqué pour être lié à cela ?
- C'est pas faux !, s'écria Keroshane tandis que Jamon poussait un grognement dubitatif.
- Ah... Je l'avais presque oublié celui-ci, soupira la jeune femme visiblement fatiguée. Et bien comme d'habitude essayez de l'attraper, il pourrait en effet être lié à cette histoire.
Le petit groupe échangea encore quelques minutes sur les événements de la journée et ce qu'ils pensaient de la situation étrange puis tous quitterent le cristal et rejoignirent leur chambre pour s'y endormirent epuisés.
Loin de là dans un coin sombre de la forêt Eldaryenne, la terre s'ouvrait telle la bouche géante d'une créature, laissant percevoir le corps d'une femme blanche comme la lune dont les yeux luisaient de cette même couleur. Impeccablement vêtue d'une robe prune, elle sortit de cette fosse effrayante, elle semblait épuisée et s'endormit presque aussitôt, dans la penombre, contre le tronc d'un arbre aux feuilles blanches, ses longs cheveux de jais se fondant dans l'écorce sombre du tronc.

[size=52]Je suis également à la recherche d'un titre donc ne prenez pas garde à celui-ci ![/size]

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Fanfiction ] L'ombre des Obsidiennes...
» L'ombre du passé.
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: Le bordel de la taverne :: La Salle d'Exposition-
Sauter vers: