Au coeur des rouages [PART 1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 15:18
Encore une journée brumeuse qui commence. Alianora quitta la couche de l'homme qu'elle avait soumi en cette nuit de pleine lune et, après une toilette précautionneuse, elle remit ses vêtements, à savoir une longue jupe qui est étroite jusqu'à mi-molet qui s'évase et traine derrière, et un corset en cuir, le tout dans les tons chocolat. La jupe est décorée d'une dentelle blanc cassé sur le bas. A ses pieds, des bottes à talons aiguille que l'on trouve en cette époque victorienne. Elle décida, pour une fois, de se faire un chignon dont quelques mèches sont laissées libres pour donner un côté négligé, et notamment une qui camouffle un peu l'insigne qu'elle porte à son oreille droite. Elle remit son haut de forme féminin décoré, prit sa sacoche en cuir et son ombrelle puis quitta les lieux. Sitôt sortie du bâtiment, la Marquise ouvrit son ombrelle et déambula dans les rues de Londres, respirant l'air chargé de vapeur. Après un rapide détour par chez elle pour se remarquiller, elle se rendit au centre de Big Ben pour entretenir ses rouages. Non, porter une telle jupe ne lui facilitait pas la tâche mais pour rien au monde elle ne voulait la changer pour le moment.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 15:34
Allongé à plat ventre sur la toile tendue d'un dirigeable géant, Glenn observe le soleil se lever à travers la brume. Couché sur l'engin à 150 mètres du sol, il a passé la nuit à réparer la soufflerie à grand coup de clé à molette, du salon de thé volant où les aristocrates viendront dès dix heures siroter le breuvages chaud et fumant entre deux potinages. 
Relevant ses grosses lunettes rondes, le mécanicien s'assoit  à califourchon sur le dirigeable puis se lève et les bras étendus à l'horizontal, se dirige tel un funambule sur la toile écrue gonflée d'hélium. Arrivé à quelques mètres de l'arrière, il se laisse glisser contre le ballon d'air puis attrape une lourde corde au vol et se laisse glisser contre elle. Il ne ressent aucune brûlure, aucune douleur, la corde glisse entre les doigts de métal de son bras gauche. Qu'est-ce qu'il l'aime son bras mécanique ! Il aperçoit soudain un monument londonien :


-Salut le Gros Ben ! Tu sais que tu tombes à pic vieux pote ?, crie Gleen avant de s'élancer sur le toit de la tour à seulement 3 mètres en dessous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 15:41
Un bruit sourd de chute tira Alianora de son travail.


"Allons bon ! Que se passe-t-il ?!" Elle posa ses ustensils et grimpa le long de l'échelle pour atteindre le toit afin de comprendre d'où venait ce raffut. En voyant un homme sur le toit, elle arqua un sourcil. "Que faites-vous là, jeune homme ?"



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 15:54
Gleen, à genou se relève et passe sauvagement sa main dans sa chevelure mèchée, ne faisant que l'ébouriffer un peu plus. Puis il lève la tête vers la demoiselle qui lui fait face :




- Moi ? T'en fais pas la miss.. Je suis juste là pour un atterrissage. C'était le vieux Ben ou la Tamise mais je risquais de me bouffer un ferry donc autant venir rendre visite à la plus belle horloge du pays !




Il s'approche d'elle afin de descendre par l'échelle, mais déclare en arrivant à sa hauteur avec un sourire en coin et un léger clin d'oeil :




-Surtout qu'ici on croise du beau paysage, dit il en glissant un regard dans son corset.




Il disparait ensuite par la trappe. 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 16:17
Alianora descendit à son tour.

"Vous n'avez pas le droit d'être ici. Attérir dans la Tamise vous aurait sans doute remis les idées en place !" déclara-t-elle en essayant de retourner à son poste de travail. "Vous feriez mieux de déguerpir si vous ne souhaitez pas être mis dehors tel un mal-propre."



Reprenant son tournevis en main, la Marquise se mit à oublier la présence du jeune homme alors qu'elle venait tout juste de lui parler.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 16:30
- Je suis chez moi ici ! Mon grand père c'était le concierge et je viens pour les réparations tous les mois. Donc elle va se calmer la demoiselle ! 


Il s'approcha des rouages que la marquise arrangeait :


- Et elle sait faire des trucs à ses mains d'aristocrate en plus... Comtesse ? Lady ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 16:34
"Marquise."



Alianora posa ses outils et se tourna vers le garçon, bras croisés.


"Je suis l'horlogère de cette tour. Si ce que vous me dites est vrai, il est plus qu'étrange que nous ne nous soyions jamais croisés, "Réparateur"."



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 16:38
-Parce que tu as cru que je venais là à heure fixe chérie ? Je viens plus la nuit qu'autre chose et c'est pas les petites nobles qui sont debout à cette heure... Elle sont déjà au lit depuis longtemps pour faire plaisir à popa et moman !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 16:44
En l'entendant parler ainsi, Alianora éclata de rire. Si ce pauvre homme savait ce qu'elle faisait de ses nuits ! Elle n'avait pas l'habitude qu'on lui parle de cette manière mais elle devait bien avouer que ça la détendait, contrairement au langage trop lourdement soutenu des nobles qu'elle était obligée de côtoyer de temps à autre.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 16:51
-Qu'est-ce qu'elle a la marquise ? Elle a prit le peuple pour des bouffons ? 


Il leva les yeux au ciel avec un sourire moqueur. Il vit alors un boulon un peu plus haut, pas très bien fixé d'ailleurs...


-Elle a la noblesse mais pas l'oeil..., railla t'il.


Il tendit son bras gauche entièrement mécanique vers le boulon, aussitôt celui ci s'étira et sa main trouva bientôt la petite pièce de métal. La dernière phalange de son majeur s'ouvrit sur une clé à molette avec laquelle il restera le boulon.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 16:57
"Je n'ai pas l'habitude d'entendre quelqu'un me parler de cette manière, voilà tout. D'ordinaire, même le peuple me parle avec plus de... respect. Cependant, j'avoue volontier que votre parlé et votre franchise sont bien plus agréables que les paroles soutenues que l'on m'adresse."


Alianora regarda se bras mécanique passer devant elle pour s'occuper d'un boulon qui lui était hors d'atteinte.


"Et bien... votre bras est bien pratique dites-moi. J'aurais bien moins de mal à atteindre ce boulot avec un équipement pareil." Elle regarda ensuite le jeune homme. "Je vous remercie pour votre aide. Mais... puis-je connaître votre nom, monsieur le Réparateur à l'oeil de lynx ?"



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 17:04
-Je suis sous les ordres de personne, pour ça que je me fiche des courbettes auxquelles on habitue tout le monde.


Glenn replia son bras mécanique et l'observa en riant :


-Si tu savais ce qu'il m'a fallu pour l'avoir celui-là !, dit il en rigolant.


Il tourna la tête vers la marquise et lui tendit son bras de chair :


-Glenn Beaver... Ou le Bras de fer, déclara t'il malicieux en lui faisant un signe de main avec son bras mécanique.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 17:07
Alianora sourit et serra sa main.


"Marquise Alianora Mickaelis Larsen, ou la Marquise Rouge." répondit-elle en un sourire. "Je suis ravie de contaster qu'il existe encore des hommes qui ne s'écrasent pas devant la noblesse. Puissiez-vous rester toujours ainsi, Mister Beaver."



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 17:17
- La marquise rouge ? Seulement une semaine par mois quand t'es un peu tendue chérie ?, dit il avec un sourire faux. Ou alors c'est plus mystérieux ?


Disant cela il s'approcha de la marquise et la détailla de haut en bas.


"vachement sexy la tenue pour une noble", pensa t'il en se rappelant du regard plongeant dans son bustier.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 17:27
"Quel indécence !" s'exclama Alianora en riant. "Non, c'est n'est pas pour cette horrible raison que l'on me surnomme ainsi !"

Alianora remarqua où glissait le regard du garçon.

"Vous semblez très intéressé par "eux", Mister Beaver." dit-elle en montrant sa poitrine.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 17:37
- Disons que je suis un homme libre..., déclara t'il.


Il la saisi alors par la taille de son bras de fer, la collant contre lui puis lui susurra, fixant la demoiselle aux yeux vairons comme les siens d'un regard à la fois mystérieux, malicieux et très provocateur.


-... Alors j'en profite !, dit il avant de l'embrasser fougueusement et de partir en dévalant les escaliers.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 17:42
Si elle s'y était attendue ! Alianora regarda Glenn partir en quatrième vitesse après lui avoir voler un baiser. Elle se mit à rire. La surprise était forte, mais c'était l'amusement qui l'emportait ! Jamais on avait osé être aussi audacieux et joueur avec elle.


"Revenez que vous voulez, Mister Beaver ! Je serais ravie de discuter de nouveau avec vous et que vous me racontiez l'histoire de votre bras !" lui cria-t-elle la voir encore amusée, espérant qu'il l'entendrait.


Puis elle se ressaisit.


"Aller ma fille, tu as encore du travail ! Tu as eu assez de distraction pour la journée !"


Bien qu'elle se remit au travail, un sourire restait affiché sur ses lèvres alors qu'elle se remémorait la joyeuse "farce" du réparateur.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 18:13
Glenn entendit les paroles de la marquise et son rire alors qu'il descendait. Il s'arrêta et remonta de quelques marches pour faire entendre sa réponse :


- Alianora c'est ça ? T'inquiéte pas cherie quand je croise une femme joueuse, qui n'est pas effrayée par un baiser comme toutes les donzelles du beau Londres, elle a des chances de me revoir ! Salutations du Bras de Fer ! Finit-il avec une voix bien forte.


Avant de s'éclipser, il lança un rouage doré de quelques centimètres de diamètre qui atterrit à quelques dizaines de centimètres de la marquise.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 18:18
Alianora rit de nouveau et récupéra le rouage.


"Et voleur en plus ! Décidément, tout le contraire d'un gentilhomme !"


Cette petite rencontre l'amusait au plus haut point ! Elle avait oublié pendant quelques instants son seul et véritable amour, l'horlogerie. Cela était un exploit car elle ne vivait que pour cela.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 18:39
Glenn quitta son "vieux pote Ben" et disparu dans la foule londonienne. Il retourna en vitesse à son petit atelier pour bosser sur ses inventions farfelues non sans piquer quelques pièces sur les grands-bi des passants où les machineries des bâtiments. Une fois dans la pièce sombre qu'était son atelier, il y travailla toute la journée non sans penser à sa rencontre matinal :


"Marrante l'aristo ! Et sacrément bien fichue ! Horlogère... Ça change de ces ramoneurs et ces pilotes... Je reviendrais, elle est bizarre..."


Fixant un bout de métal doré virant au rouge sur sa table, il eu une idée et y travailla toute la journée.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 18:47
Quand Alianora termina de remettre en état les rouages de Big Ben, le soleil allait bientôt commencer à décliner. Elle rangea ses outils dans sa sacoche en cuir puis descendit les nombreuses marches de la tour. Elle salua le concierge qui l'invita, comme à chaque fois, à se laver les mains dans la bassine qu'il lui avait préparé. Elle le remercia et après une embrassade le quitta. Elle passa par le marché afin d'acheter quelques fruits. Elle préférait de loin ceux que l'on trouvait ici, aussi imparfaits étaient-ils.

Puis elle ouvrit son ombrelle pour protéger son teint pâle des dernières lueurs du soleil, longeant la tamise en mordant à pleine dent dans sa pomme. Un petit vent frais chatouilla sa peau, lui apportant une douce caresse. Elle appréciait vraiment ces moments de quiétude, loin de la folie londonienne.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 19:14
Voyant le soleil décliner, Glenn allume un feu dans son petit atelir perdu au fin fond d'une ruelle des bords du fleuve. Revenant vers sa petite création, il s'aperçut qu'il lui manquait certaines pièces : de petits engrenages, des courroies et des vis d'horlogerie.


-Une sortie s'impose..., marmonna t'il


Il quitta son atelier en mansarde par le vasistas se retrouvant à l'air frais du début de soirée. Il scruta le ciel en quête d'un petit dirigeable pas trop haut. Il en trouva un juste au dessus de la Tamise. Ces appareils étaient de merveilleux fournisseurs de matériel pour les mécaniciens comme lui. Il pointa son bras mécanique dans sa direction, prêt à dégainer un grappin avec une longue corde. Il fut stoppé par un éblouissent. Baissant les yeux vers le fleuve, il y vit la drôle de demoiselle de ce matin. 


-Ça alors... Quelle surprise !


Il lança son grappin qui s'accrocha au dirigeable puis prenant son élan, il courut sur le toit et s'élança. Il traversa la rue dans les airs et attrapa la Marquise par la taille l'emmenant avec lui sans vraiment lui demander son avis :


- Bonsoir miss Alianora, envie d'une ballade avec un mécano ou je suis pas assez noble pour vous ?, dit-il un brin de mystère dans la voix.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 19:19
Malgré la surprise immense de quitter le sol, Alianora ne lâcha ni son ombrelle ni sa pomme. Mieux encore, elle prit la pomme en bouche le temps de fermer sa précieuse ombrelle avant de prendre le temps de répondre.


"On peut dire que vous ne faites pas comme tout le monde vous ! Ma foi, une petite balade dans les airs, pourquoi pas ! Mais la prochaine fois, prévenez-moi que je termine ma pomme !"


Une étrange confiance émanait d'elle, si bien qu'elle ne s'agrippa même pas à Glenn, se laissant tout naturellement porter.


"Cela vous arrive souvent de kidnapper des jeunes femmes pour une balade à l'extérieur d'un dirigeable ?" demanda-t-elle avec amusement.



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Isthalia
Voir le profil de l'utilisateur

Reine Succube




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 19:30
-Heureux de voir mon invitation acceptée, si la demoiselle avait refusé elle aurait dû finir dans la Tamise, dit-il calmement. Mais qui vous a parler de ballade en extérieur ?


Disant ceci il actionna le rembobinage de la corde, ils montèrent à une vitesse folle vers le dessous du dirigeable. Glenn arrêta l'engin lorsque le métal se trouva à une dizaine de centimètres de leurs têtes. Il ouvrit une trappe de son bras mécanique et souleva la jeune femme vers la petite entrée, lui permettant de rentrer en grimpant. Il n'oublia pas d'en profiter pour glisser sa main un peu plus bas que le dos de la marquise avant de se glisser par la trappe derrière elle.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maëlys Tremblay
Voir le profil de l'utilisateur
http://maelys-tremblay.fr

Maîtresse du Fouet




MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1] Dim 22 Fév - 19:34
Alianora fut surprise par la vitesse de l'engin. Décidément, ce bras était bien pratique.


"Petit malin~" Alianora se hissa par la trappe, riant de la main qu'elle sentait à un endroit où elle n'était pas censée se trouver. Une fois à l'intérieur, elle regarda les machines qui permettaient au dirigeable de voler, poussant un sifflement admiratif. "Et bien, vous ne choisissez pas n'importe quoi vous ! Moteur dernier modèle !"



Si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Qu'importe ce que tu veux faire, fais-le.
Fais-le par toi-même car personne ne le fera à ta place.
Personne ne t'aidera.
Personne d'autre que toi.
Alors si tu veux vivre, vis. Si tu veux mourir, meurs. Si tu veux rêver, rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Au coeur des rouages [PART 1]

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
Sujets similaires
-
» Au coeur des rouages [PART 1]
» Au coeur des rouages [PART 2]
» [Lego] Coup de Coeur: BlueStarMedia
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne Berserk :: La Chambre des Jeux :: RP sans MJ :: Univers Steampunk-
Sauter vers: